Tout a commencé à la cafétéria d'Intel : Comment Darryl Adams se fait le défenseur de la conception inclusive des PC

Créer une technologie qui améliore la vie de chaque personne sur terre

  • Nous élaborons une stratégie pluriannuelle visant à intégrer des expériences informatiques accessibles dans le portefeuille de produits d'Intel, à intégrer les personnes handicapées dans le processus de conception et à fournir des technologies qui donnent à chacun les moyens d'agir.

  • Le programme explore des technologies de PC telles qu'Assistive Touch, qui permet aux utilisateurs de toucher l'écran du PC et d'écouter la lecture à haute voix de son contenu, même un contenu parfois inaccessible aujourd'hui.

  • Ces efforts en matière de technologie accessible font partie d'un engagement à long terme de la part d'Intel et de l'ensemble du secteur. Intel collabore avec ses partenaires pour faire en sorte que chaque plateforme de PC produite soit plus accessible à un plus grand nombre de personnes que la plateforme précédente.

BUILT IN - ARTICLE INTRO SECOND COMPONENT

Rendre la technologie plus accessible

La mission de Darryl Adams de créer un PC plus accessible a commencé par une révélation dans la cafétéria d'Intel en 2007. Adams devait rencontrer son collège pour discuter d'un nouveau projet passionnant : un appareil qui scannerait du texte imprimé et le lirait à voix haute pour les personnes souffrant de dyslexie grave, comme son collège, ou de déficience visuelle, comme Adams.

« Il avait fait un premier prototype en polystyrène, et nous avons immédiatement commencé à parler de la façon dont on pourrait interagir avec lui si on était aveugle ou malvoyant », explique Adams.

« Et c'est là que j'ai réalisé qu'avec toutes les brillantes personnes chez Intel, on pouvait développer ce genre de solutions comme initiatives locales. »

Adams a une bonne raison d'être passionné par l'accessibilité. À 14, on lui a diagnostiqué une rétinite pigmentaire, une maladie oculaire dégénérative qui a progressivement altéré sa vision. Il a également subi un accident chirurgical à l'université qui l'a rendu sourd d'une oreille. Bien qu'il ait essayé de minimiser ces handicaps au début de sa carrière, « à un certain moment, il est devenu évident que le statu quo n'allait pas continuer à fonctionner. Je savais qu'il devait y avoir de meilleures solutions. »

Après cette première réunion, il a commencé à élaborer ces solutions. Le premier prototype est devenu le Intel Reader : un appareil d'assistance unique en son genre lorsqu'il a été lancé en 2009. C'est ainsi qu'Adams « a vu une formidale opportunité pour Intel et le secteur de trouver des solutions pour les personnes handicapées. Et j'ai pensé que cela pourrait être un travail à temps plein. »

Au cours des 15 années suivantes, Adams a créé cet emploi. Il est aujourd'hui le directeur de l'accessibilité chez Intel et dirige des équipes d'experts inter-organisationnels qui veulent intégrer l'accessibilité dans tout ce qu'Intel fait, en commençant par le PC.

Promouvoir la conception de PC inclusifs

Le programme d'innovation en matière d'informatique accessible dirige l'effort stratégique qui vise à intégrer une conception inclusive dans l'ensemble de la gamme de PC d'Intel. Cela signifie qu'il faut « intégrer des personnes handicapées à chaque étape du processus » pour développer de nouvelles technologies comme Assistive Touch, une capacité de synthèse vocale actuellement à l'étape de prototype qui pourrait un jour être intégrée au silicium d'Intel.

Ce type d'innovation inclusive n'a jamais été aussi important pour les plus d'un milliard de personnes dans le monde qui souffrent de handicap. « Aujourd'hui, des expériences comme le travail, l'école, etc. reposent sur notre capacité à créer, à consommer et à communiquer dans ce monde numérique », explique Adams. « Nous devons nous assurer que chaque individu fait partie de ce monde. »

Pour Assistive Touch, cela signifie mener des tests approfondis auprès des utilisateurs pour comprendre comment les personnes souffrant de déficience visuelle utilisent des lecteurs d'écran (applications PC qui lisent à haute voix le texte et les images à l'écran), à quelles lacunes elles sont confrontées, et comment une capacité de synthèse vocale peut les aider. La technologie qui en résulte permet aux utilisateurs de toucher et d'entendre du texte, y compris des éléments souvent inaccessibles, comme les écrans du BIOS, les infographies et d'autres images qui contiennent du texte.

Il s'agit d'un exemple de stratégie pluriannuelle visant à identifier les opportunités pour des technologies plus accessibles et à les mettre sur le marché, en donnant toujours la priorité aux expériences des personnes handicapées. Le programme travaille en étroite collaboration avec les ingénieurs de l'entreprise, le groupe de ressources des employés d'Intel pour les personnes handicapées, et l'Interactive Technology Usability Lab du Shepherd Center, afin d'intégrer ces retours d'information dans les feuilles de route, les prototypes et les produits.

Offrir de nouvelles expériences sur PC comme Assistive Touch

Aujourd'hui, cette réalité prend forme grâce aux collaborations entre les experts du domaine d'Intel, depuis les équipes du groupe de propriété intellectuelle (IPG) qui créent les blocs de PI fondamentaux d'un système sur puce (SoC) jusqu'aux experts PC du Client Computing Group, en passant par les chercheurs des Intel Labs. Ensemble, ces équipes s'attaquent à toute une série de projets, du lieu de travail à la navigation en passant par le jeu sur PC inclusif. Et ils sont aussi passionnés qu'Adams : « Les gens voient le potentiel de changement. Ils sont à la recherche de ces opportunités, et cela donne un environnement de travail formidable ».

Ce travail est axé sur les expériences du monde réel. Lors de l'affinage du prototype Assistive Touch, l'équipe s'est associée au Shepherd Center pour organiser douze sessions d'immersion d'une heure afin de recueillir les retours d'information des personnes souffrant de déficience visuelle. Les participants ont déclaré que le prototype offrait une expérience fondamentalement nouvelle : naviguer sur l'écran du PC de manière tactile.

Plus important encore, ils ont relevé des lacunes et noté des idées pour en faciliter l'utilisation. Parmi elles, citons les descriptions audio de la disposition générale d'une page, les vibrations pour aider à naviguer sur l'écran et la lecture d'une ligne entière de texte en une seule fois. Ces informations contribueront à faire évoluer la conception d'Assistive Touch, alors que les équipes d'IPG examinent comment l'intégrer dans les processeurs d'Intel.

Nous nous efforçons d'intégrer la voix des personnes handicapées dans la recherche et le développement de produits d'Intel. Nous fournissons des informations, identifions les besoins insatisfaits et travaillons directement avec les ingénieurs Intel afin d'aider l'entreprise à fabriquer des PC plus accessibles et plus utiles pour les personnes handicapées.

- John Morris, PhD, FACRM, scientifique senior en recherche clinique au Shepherd Center

Le jeu sur PC est un autre domaine prioritaire. L'année dernière, l'équipe a organisé un événement en ligne pour les gamers handicapés, a effectué des recherches et s'est mise en relation avec Humphrey Hanley, un gamer dont la devise est « Pas de mains pas d'excuses ». Intel lui a envoyé un kit de pièces d'ordinateur, et il s'est filmé en direct en train de construire un PC de jeu sans mains.

D'autres projets comprennent l'orientation en intérieur avec des cartes tactiles, des étuis de téléphones haptiques et l'effort de recherche sur le lieu de travail assisté par l'IA. Toutes ces initiatives visent à comprendre les défis auxquels les personnes souffrant de différents handicaps sont confrontées et à les résoudre grâce à la technologie.

L'avenir de l'accessibilité

Dans le cadre de sa stratégie RISE (Responsable, Inclusive, Durable et Engagée) de responsabilité sociale de l'entreprise, Intel s'est fixé comme objectif de compter 10 % de salariés s'identifiant comme handicapés, et d'adopter une conception inclusive pour toutes les équipes d'expérience utilisateur d'ici 2030. Intel a également créé une équipe d'accessibilité au sein du bureau de la responsabilité d'entreprise. Celle-ci veille à ce qu'Intel soit un lieu de travail inclusif et accessible aux personnes handicapées.

Quand Adams envisage l'avenir, il déclare « nous sommes à l'aube de grandes choses. Nous devons simplement continuer à pousser plus loin les possibilités de l'informatique et à nous engager avec nos partenaires externes et nos pairs du secteur. »

« Cela fera une énorme différence. »

En savoir plus sur le partenariat avec Intel et le programme d'innovation en matière d'informatique accessible.