Dépannage : pourquoi mon ordinateur ne s'allume-t-il pas ?

Points forts :

  • Diagnostic

  • Contrôle du câble

  • Contrôle de la carte mère

  • Boîtier

  • Test du matériel

BUILT IN - ARTICLE INTRO SECOND COMPONENT

Quoi de plus frustrant qu'un ordinateur de bureau refusant de s'allumer ? En outre, il peut être difficile de savoir par où commencer pour le réparer. Le dépannage peut vous aider à comprendre le problème et à vous ramener au jeu.

Lorsque votre PC refuse de s'allumer, il peut être difficile de savoir par où commencer pour le réparer. Les PC modernes sont des machines complexes, il n'est donc peut-être pas évident d'identifier immédiatement l'origine du problème.

En raison de la variété des configurations matérielles possibles, il n'est pas envisageable de diagnostiquer tous les problèmes. Nous abordons plutôt les étapes que vous pouvez suivre pour identifier le problème et le résoudre. Que vous construisiez un PC qui n'a jamais été mis sous tension ou que vous essayiez de résoudre un nouveau problème pour un PC qui fonctionnait auparavant correctement, ces solutions de diagnostic devraient vous être tout aussi utiles.

Diagnostic

« Mon PC ne s'allume pas » peut signifier plusieurs choses différentes. Pour plus de clarté, nous supposons que votre système ne réagit pas du tout lorsque vous appuyez sur le bouton d'alimentation de votre boîtier ou qu'il s'allume pendant une seconde, puis s'arrête à nouveau.

Si votre ordinateur est allumé mais que rien ne s'affiche à l'écran ou si vous êtes bloqué dans les paramètres du BIOS et ne parvenez pas à accéder à votre système d'exploitation, consultez ce guide de dépannage sur le thème « Pourquoi ne puis-je pas démarrer dans Windows ? ».

Tout au long du processus de diagnostic, nous parlerons en détail de divers matériels informatiques. N'hésitez pas à utiliser ce guide de construction de PC comme référence pour toute question concernant la façon dont le matériel informatique est assemblé ou sur des composants spécifiques.

Nous vous recommandons également de faire des recherches pour trouver la situation correspondant le mieux à votre problème. Cela vous informera non seulement sur ce à quoi vous devez vous attendre avant de commencer le processus de diagnostic, mais il est possible que chaque problème ne s'applique pas à votre cas. N'hésitez donc pas à commencer par l'étape semblant la plus appropriée.

Étape 1 : vérification des câbles

Si le système est alimenté (les voyants des composants internes de l'ordinateur s'allument), passez à l'étape 3.

Si ce n'est pas le cas, commençons par les câbles venant du mur.

  • Vérifiez que la prise murale est active en y branchant un appareil (comme une lampe) qui fonctionne et en vérifiant qu'il fonctionne correctement.
  • Assurez-vous que le parasurtenseur ou la barrette d'alimentation est correctement branché à la prise et que l'interrupteur est en position de marche. Branchez d'autres périphériques à la barrette d'alimentation et vérifiez qu'ils fonctionnent correctement.
  • Vérifiez que l'interrupteur marche/arrêt de l'alimentation du PC est allumé.
  • Vérifiez que le câble d'alimentation du PC est correctement branché au bloc d'alimentation et à la prise, car il peut se desserrer au fil du temps.

Une fois que vous avez à nouveau vérifié les branchements entre le PC et le mur, il est temps de tester le câble d'alimentation du PC se branchant sur le bloc d'alimentation (également appelé câble C13).

  • De nombreux moniteurs utilisent le même câble qu'un bloc d'alimentation de bureau. Si c'est le cas, remplacez le câble du moniteur par le câble du PC et vérifiez si le moniteur s'allume. Si ce n'est pas le cas, testez votre PC avec celui alimentant le moniteur.
  • Procurez-vous un câble C13 de remplacement si vous ne disposez pas d'un modèle de rechange. Gardez à l'esprit que certaines configurations PC particulièrement gourmandes en énergie utilisent un câble de calibre supérieur. Veillez donc à remplacer le câble que vous utilisiez par un calibre similaire.

Lorsque vous avez éliminé le cordon d'alimentation et la prise murale de la liste des suspects, intéressez-vous au câblage interne du boîtier.

Étape 2 : câblage interne

L'étape suivante consiste à commencer à vérifier l'intérieur de la construction pour s'assurer qu'aucun câble n'est desserré ou ne présente de dysfonctionnement. Si vous travaillez avec un système préconstruit, n'oubliez pas que l'ouverture du PC peut constituer une violation de la garantie et il peut être judicieux de contacter le fabricant du système pour obtenir des conseils avant de continuer.

Commencez par débrancher le câble reliant le bloc d'alimentation du PC à la prise avant d'effectuer toute autre opération à l'intérieur de l'ordinateur. Veillez également à débrancher tous les périphériques externes, tels que les claviers, les souris ou les disques durs externes, ainsi que les câbles de moniteur branchés sur l'ordinateur. Les périphériques USB ou les câbles de connexion de l'écran peuvent parfois provoquer des problèmes d'alimentation. Si l'ordinateur démarre sans aucun de ces éléments branché, branchez-les séparément et testez-les jusqu'à ce que vous trouviez le périphérique problématique, puis essayez de démarrer sans le périphérique ou testez avec un périphérique de remplacement.

Si cela ne fonctionne pas, débranchez l'ordinateur du mur et ouvrez le boîtier pour accéder aux composants internes. Ce processus varie en fonction du boîtier. Suivez les instructions et la documentation appropriées pour accéder à l'intérieur du PC.

Une fois le boîtier ouvert, vérifiez toutes les connexions entre le bloc d'alimentation et les composants du PC, vérifiez qu'elles ne sont pas desserrées, puis refixez-les si c'est le cas. Si vous disposez d'un bloc d'alimentation modulaire (un bloc d'alimentation avec lequel vous choisissez les câbles à utiliser), vérifiez également que les câbles sont correctement installés du côté du bloc d'alimentation. Après avoir contrôlé que rien n'est desserré d'un côté ou de l'autre, vérifiez si l'ordinateur s'allume.

Si cela ne fonctionne pas, il est temps de débrancher tous les câbles d'alimentation connectés aux composants. Cela inclut les câbles d'alimentation 24 broches et du processeur connectés à la carte mère, les câbles d'alimentation supplémentaires reliés à n'importe quel périphérique PCIe tel que le GPU, ainsi que les connecteurs d'alimentation SATA et Molex connectés aux périphériques de stockage et autres accessoires.

Pour approfondir vos connaissances sur les connexions du bloc d'alimentation, consultez tous les points à connaître sur les blocs d'alimentation.

Lorsque tout a été débranché du bloc d'alimentation, réinstallez les câbles d'alimentation de la carte mère et du processeur, branchez le PC et vérifiez si le système s'allume, comme indiqué par les ventilateurs en rotation et les voyants du matériel allumés.

Si c'est le cas, excellent ! Vous devrez ensuite mettre le système hors tension et commencer à reconnecter les câbles d'alimentation à chaque composant matériel, puis tester jusqu'à ce que vous trouviez le matériel à l'origine du problème. Encore une fois, si vous souhaitez obtenir des conseils sur le matériel nécessitant une connexion d'alimentation ou si vous avez des questions sur les branchements, consultez cette introduction à la construction de PC.

Lorsque vous regardez à l'intérieur du boîtier, cherchez tout élément susceptible de provoquer un court-circuit électrique. Les cartes mères vissées directement sur le boîtier sans utiliser les entretoises requises, ou des connecteurs Molex* avec des broches errantes en contact avec le châssis, causent souvent ce problème. Ce problème est peu probable si votre PC est préconstruit, mais il vaut mieux vérifier cette éventualité. Par ailleurs, ce n'est pas toujours évident à repérer.

Si vous avez appliqué toutes les mesures ci-dessus et ne voyez toujours pas les voyants LED d'état des composants, il se peut que le bloc d'alimentation soit défectueux.

Si vous disposez d'un bloc d'alimentation de rechange qui fonctionne, branchez le câble du processeur et le câble de la carte mère à 24 broches du nouveau bloc d'alimentation pour voir s'il alimente correctement la carte mère. Si c'est le cas, l'ancien bloc d'alimentation causait probablement le problème et vous pouvez contacter le fabricant de l'unité défectueuse pour les étapes suivantes.

Étape 3 : codes POST, cartes mères et tests matériels

Il est possible que le système soit alimenté, comme indiqué par les voyants du matériel interne, mais qu'il ne s'allume pas correctement. Si le système ne réagit toujours pas lorsque vous appuyez sur le bouton d'alimentation du boîtier ou s'il s'allume pendant une seconde, puis s'éteint à nouveau, suivez les étapes ci-dessous.

Codes POST et sonores

Bien qu'il soit difficile de déterminer pourquoi votre PC ne démarre pas, des tests intégrés peuvent vous aider. Les codes POST (Power On Self Test) et les codes sonores sont des signaux visuels et audio utilisés par le fabricant de la carte mère pour communiquer les résultats des tests matériels internes. Ces signaux peuvent s'avérer très utiles pour déterminer les problèmes matériels susceptibles d'empêcher le PC de s'allumer.

Les codes POST se composent généralement de deux chiffres indiquant à quel moment le système a rencontré un problème matériel lors du démarrage, ce qui peut souvent aider à identifier la source du problème. Par exemple, si le code POST indique une erreur d'initialisation de la mémoire, vous devez commencer par le dépannage de la RAM. De nombreuses cartes mères disposent d'un affichage hexadécimal affichant le code et fournissant des informations sur le point de départ du processus de diagnostic. Si la carte mère ne dispose pas d'un écran intégré, vous pouvez obtenir une carte de test POST s'installant dans un emplacement PCIe et affichant ce code.

Les codes sonores sont l'équivalent auditif des codes POST. Lorsque le PC se met sous tension, en supposant que c'est le cas, vous entendrez peut-être une série de bips. Ces signaux audio ont la même fonctionnalité de diagnostic que les codes POST. Par exemple, trois bips peuvent indiquer qu'aucune carte vidéo n'a été détectée et vous devez donc commencer par réinsérer le processeur graphique.

Bien que ces indicateurs puissent être utiles, chaque fabricant de carte mère utilise un système de codes différent. Consultez la documentation de la carte mère ou recherchez en ligne les codes utilisés par le fabricant de la carte mère pour savoir si vous pouvez identifier le problème rencontré.

Mises à jour du BIOS de la carte mère

Si vous n'obtenez pas de code POST et que vous avez déjà suivi les étapes ci-dessus, assurez-vous que le BIOS de la carte mère est à jour.

Vous pouvez généralement mettre à jour le BIOS de la carte mère vers la version la plus récente, même si l'ordinateur ne procède pas au POST. Le processus peut varier en fonction du fabricant de la carte mère. Consultez la documentation de la carte mère ou le site Web pour vous assurer que vous disposez de la version la plus récente du BIOS pour votre système.

Cela ne s'applique probablement pas si l'ordinateur fonctionnait correctement et s'est arrêté, ou si vous utilisez un système préconstruit. Mais si vous construisez un PC et qu'il ne démarre pas, et surtout si vous utilisez une carte mère plus ancienne, vérifiez que vous utilisez le BIOS le plus récent.

Étape 4 : bouton d'alimentation

Si le PC ne démarre pas mais que le voyant de la carte mère est allumé, le coupable pourrait être le bouton d'alimentation situé sur le boîtier ou les fils connectant ce bouton à la carte mère.

Vérifiez si la carte mère dispose d'un bouton d'alimentation intégré. Toutes n'en sont pas équipées. Consultez le manuel de la carte mère si vous n'êtes pas sûr ou si vous avez des difficultés à le localiser. Ce bouton d'alimentation permet d'allumer le système comme un bouton d'alimentation correctement câblé. Si cela fonctionne, vous savez désormais que le problème vient du boîtier.

Si la carte mère n'est pas équipée d'un bouton d'alimentation intégré, vous pouvez utiliser un tournevis pour démarrer le système.

Voici comment procéder :

  • Repérez les deux embases de commutateur d'alimentation sur la carte mère. Ces petites embases sont souvent étiquetées avec une inscription comme PWR_SW, avec les symboles + et -. Si le bouton d'alimentation du boîtier est déjà branché sur ces embases, vous devez retirer ces câbles. Consultez le manuel de la carte mère si vous avez des difficultés à localiser les embases du commutateur d'alimentation, car l'étiquetage peut parfois être difficile à repérer à l'œil nu.
  • Assurez-vous que les câbles d'alimentation du processeur 4/8 et de la carte mère 24 broches sont connectés et que le bloc d'alimentation est sous tension et fournit l'alimentation.
  • Mettez légèrement en contact un tournevis métallique avec les deux broches d'embases de l'interrupteur d'alimentation et le système s'allume si tout est correctement connecté. Ce processus remplit la même fonction que lorsque vous appuyez sur le bouton d'alimentation du boîtier lorsqu'il est correctement connecté ou que vous utilisez un bouton d'alimentation intégré sur la carte mère.

Si le système s'allume lors de l'utilisation du bouton d'alimentation intégré ou lorsque vous déclenchez les embases à l'aide d'un tournevis, il se peut que le boîtier soit le problème. Si le boîtier est équipé d'un bouton de réinitialisation, vous constaterez qu'il est câblé aux embases du commutateur de réinitialisation près des embases du bouton d'alimentation. Essayez de remplacer les câbles des embases du bouton d'alimentation par ceux du bouton de réinitialisation. Ils fonctionnent de la même manière et si le problème vient du bouton d'alimentation, le câblage du bouton de réinitialisation sur les embases de l'interrupteur d'alimentation peut contourner ce problème.

Bien sûr, vous devrez appuyer sur le bouton de réinitialisation au lieu du bouton d'alimentation pour allumer l'ordinateur, mais c'est une solution temporaire utile. Contactez le fabricant du boîtier pour obtenir une solution à plus long terme.

Étape 5 : test des composants

Si l'ordinateur ne s'allume toujours pas, il est peut-être temps de commencer à tester chaque composant matériel individuellement. Cela diffère légèrement du test de tous les câbles d'alimentation, comme nous l'avons fait précédemment. Ce processus nous a permis d'écarter l'éventualité de câbles défectueux du bloc d'alimentation. Nous allons maintenant vérifier les connexions à la carte mère et nous assurer que tout le matériel communique correctement avec le reste du système.

Commencez par retirer le GPU, déconnecter tout système de stockage, débrancher tous les éléments de l'E/S et retirer toutes les barrettes de RAM sauf une dans le premier emplacement de RAM de la carte mère.

Vous devez vous assurer que le bloc d'alimentation alimente la carte mère et le processeur, mais sinon, le système doit être débarrassé de tout matériel non indispensable.

Si le PC s'allume avec cette configuration minimaliste, ajoutez un élément matériel, testez, puis éteignez. N'oubliez pas de remplacer le module RAM au moins une fois, car la clé que vous utilisez peut être la cause du problème.

Continuez ce processus jusqu'à ce que le système cesse de démarrer, vous indiquant ainsi où se situe le problème. Si l'ordinateur continue à effectuer un POST avec tous les éléments sauf le matériel défectueux, vous avez confirmé l'origine du problème et vous pouvez commencer à dépanner le matériel ou à envisager une mise à jour.

Test en cours

Si vous avez suivi les étapes de dépannage ci-dessus et que vous ne parvenez toujours pas à déterminer le problème, il est possible que vous rencontriez un problème de carte mère, de bloc d'alimentation ou de processeur.

Le processus d'élimination de ces problèmes matériels constitue une tâche de dépannage en lui-même. Si vous avez la chance de disposer de pièces de rechange, il est temps de les installer à la place des composants précédemment installés et de voir si cela vous aide. Un test avec une autre carte mère peut s'avérer plus difficile, car vous devez réinstaller le processeur et le refroidisseur (en supposant qu'ils sont compatibles), mais disposer de matériel de rechange est le moyen le plus simple de résoudre les problèmes.

S'il est temps d'effectuer une mise à niveau, il existe de nombreuses ressources pour vous aider à trouver votre prochain PC de jeu.