Disque dur ou unité de stockage SSD : comment choisir ?

Les unités de stockage SSD constituent la nouvelle norme de stockage, mais les disques durs sont toujours utiles. Cet article analyse les différences et vous aidera à trouver la bonne solution de stockage.1 2 3 4

Votre choix de disque de stockage peut impacter votre expérience de jeu, tout comme pour votre processeur et votre processeur graphique.

Une unité de stockage SSD rapide peut réduire le temps de chargement et améliorer la réactivité du système, tandis qu'un disque dur lent peut allonger le temps d'attente à chaque session de jeu.

Lorsque vous pesez le pour et le contre entre un disque dur et une unité de stockage SSD pour jouer, il est essentiel de trouver le disque de stockage adapté à vos objectifs et à votre budget. Nous allons détailler ci-dessous les avantages des disques durs traditionnels (HDD) et des unités de stockage SSD.

Unité de stockage SSD ou disque dur : la performance par rapport au prix

En un mot, choisir un disque dur ou une unité de stockage SSD dépend de la priorité que vous accordez à la performance ou à la capacité.

Les unités de stockage SSD utilisent une mémoire flash pour stocker les données et n'ont donc pas de parties amovibles. Elles ont des vitesses de lecture/écriture supérieures à celles des disques durs, des temps d'accès plus courts (moins de latence), et un coût par gigaoctet de stockage plus élevé.

Les disques durs utilisent un support magnétique rotatif pour stocker les données, auxquelles on accède à partir d'une tête de lecture/écriture fixée sur un bras de commande (un peu comme un tourne-disque). Ils ont des vitesses de lecture/écriture plus lentes, des temps d'accès plus longs, et un coût par gigaoctet de stockage inférieur à celui des unités de stockage SSD.

Comprendre les performances du stockage

Les bancs d'essai les plus couramment utilisés pour évaluer les performances d'un périphérique de stockage sont ses vitesses de lecture/écriture, c'est-à-dire le temps nécessaire pour récupérer ou enregistrer des données.

Les vitesses de lecture/écriture séquentielles sont les mesures de performance les plus couramment utilisées. Elles représentent l'utilisation lorsque de grands blocs de données sont déplacés de manière séquentielle, par exemple pour copier et coller des fichiers volumineux sur un bureau. Elles sont mesurées en mégaoctets par seconde (Mo/s).

Les vitesses de lecture/écriture aléatoires exploitent des données situées dans des blocs aléatoires autour du disque. La lecture ou l'écriture prend donc plus de temps qu'avec des blocs séquentiels. Cela correspond bien à la réalité d'une utilisation quotidienne, car les jeux et autres applications lisent et écrivent couramment de petits fichiers sur le disque et accèdent de manière séquentielle aux données qui n'y figurent pas. Ces vitesses sont mesurées en IOPS (opérations d'entrée/sortie par seconde).

Bien que les bancs d'essai synthétiques soient souvent utilisés pour commercialiser des lecteurs de stockage, ces tests ne reflètent pas toujours les performances réelles et sont donc à considérer avec précaution. Les fabricants peuvent mettre en avant les meilleures performances du lecteur en testant à une grande profondeur de file d'attente (le nombre d'actions effectuées en séquence), par exemple 32, même si une profondeur de file de 8 maximum serait plus réaliste pour la plupart des utilisateurs.

Les unités de stockage SSD SATA par rapport aux unités de stockage SSD NVMe

Si vous souhaitez acheter des unités de stockage SSD, vous trouverez probablement deux formats de connexion différents : SATA III et NVMe. Même si NVMe est certes en passe de devenir la norme, mais il est toujours utile de connaître la différence.

SATA III (Serial ATA) est un câble qui utilise le protocole SATA pour connecter de nombreux anciens disques durs et unités de stockage SSD à la carte mère du PC.

NVMe (Mémoire non volatile Express) est un protocole plus récent qui permet une connexion directe aux voies PCIe de la carte mère, offrant un débit plus élevé et une latence plus faible. Les lecteurs PCIe 3.0 et 4.0 peuvent transférer des données à des milliers de mégaoctets par seconde (les lecteurs PCIe 4.0 doublant à peu près la bande passante des PCIe 3.0), bien plus rapidement que le SATA III, .

Les cartes mères et les BIOS plus anciens peuvent ne pas prendre en charge le NVMe. Assurez-vous donc que votre système le prend en charge avant de le mettre à niveau. Pour ce faire, consultez la documentation de votre carte mère ou cherchez ses spécifications en ligne.

Quelle est la différence entre les formats d'unité de stockage SSD ?

Les différents formats ne diffèrent pas seulement sur le plan physique. Ils dictent également la manière dont les lecteurs se connecteront à votre carte mère et communiqueront avec elle.

2,5 pouces

Sur le plan visuel, les unités de stockage SSD de 2,5 pouces ressemblent à des disques mécaniques de 2,5 pouces. Les lecteurs grand public utilisent généralement le protocole SATA III et nécessitent des câbles d'alimentation et de données séparés. Le NVMe est toutefois en passe de devenir la nouvelle norme pour les unités de stockage SSD grand public.

M.2

Les lecteurs M.2 ont la forme de petits rectangles fins, souvent comparés à des tablettes de chewing-gums. Ils se branchent directement sur un emplacement M.2 sur la carte mère. À l'exception de certains appareils plus anciens qui utilisent le SATA, ils utilisent généralement le protocole de transfert NVMe. De plus, les connecteurs M.2 sont codés différemment pour éviter qu'ils ne soient utilisés avec des prises incompatibles.

Les emplacements des M.2 peuvent être situés sous des boucliers thermiques ou même à l'arrière des cartes mères Mini-ITX. Si vous avez des difficultés à trouver les emplacements des M.2, consultez la documentation de votre carte mère.

AIC

Les unités de stockage SSD AIC (Add In Card) se connectent à un emplacement PCIe sur la carte mère pour l'alimentation et les données. Ils utilisent les voies PCIe pour communiquer directement avec le système, tout comme un SSD NVMe M.2.

Si votre système ne dispose pas d'un emplacement M.2 libre, les unités de stockage SSD AIC peuvent également fonctionner comme adaptateurs PCIe vers M.2.

Autres formats

Il existe d'autres types d'interfaces et de formats d'unités de stockage SSD, notamment les unités de stockage SSD U.2 basés sur le NVMe. Elles sont généralement utilisées dans des environnements professionnels/serveurs plutôt que pour les jeux.

Pourquoi utiliser un HDD ?

Les disques durs sont généralement plus lents et moins durables que les SSD. Mais il y a tout de même une bonne raison de s'en procurer un : la capacité. Utilisez un disque dur comme disque de stockage secondaire pour obtenir des téraoctets d'espace supplémentaire à moindre coût et stocker tout ce qui ne rentre pas dans votre unité de stockage SSD principale.

Voici ce que vous devez savoir lorsque vous comparez des disques durs :

La vitesse de lecture/d'écriture est principalement déterminée par la vitesse de broche. Les lecteurs hautes performances tournent couramment à 7 200 tours par minute, mais les vitesses peuvent varier de 5 400 à 15 000 RPM. Des vitesses plus élevées se traduisent généralement par de meilleures performances.

Le format peut être de 3,5 pouces ou 2,5 pouces. Les appareils grand public requièrent un câble SATA III, ainsi qu'un câble séparé pour l'alimentation et les données.

Améliorer le stockage sur disque dur avec la mémoire Intel® Optane™

L'un des principaux inconvénients d'un disque dur est sa vitesse. La mémoire Intel® Optane™ apporte une solution : des performances de type unité de stockage SSD à partir d'un disque dur que vous possédez déjà.

Un module de mémoire Intel® Optane™ M10 de 16 à 64 Go fonctionnera en arrière-plan. Il étudiera vos applications et fichiers les plus fréquemment utilisés, les gardera à portée de main pour un accès rapide, et les mémorisera même une fois votre PC éteint.

Devriez-vous opter pour un disque dur ou un SSD ?

Passer d'un disque dur à une unité de stockage SSD est l'une des améliorations les plus notables que vous puissiez apporter. Si votre budget vous le permet, nous vous recommandons l'une des options ci-dessous.

Une mémoire Intel® Optane™ H10 avec unité de stockage SSD fournit une mémoire Intel® Optane™ haut débit et un stockage SSD haute densité dans un seul paquet. Votre système bénéficie de la faible latence et des performances élevées de la mémoire Intel® Optane™ lors du chargement des applications, ainsi que d'un espace d'1 To maximum pour les jeux et les fichiers.

La capacité d'une unité de stockage SSD Intel® 665P est de 1 ou 2 To, ce qui vous garantit d'avoir de la place pour installer de gros jeux tout en profitant des autres avantages d'une unité de stockage SSD NVMe. Pour en savoir plus sur l'impact du stockage sur le jeu, cliquez ici.

Une autre option populaire consiste à coupler une unité de stockage SSD pour un démarrage et un chargement rapides, avec un disque dur de plus grande capacité pour les fichiers auxquels vous accédez moins.

Votre propre solution de stockage peut être légèrement différente en fonction de facteurs tels que le budget, le matériel et la façon dont vous utilisez votre système. Quel que soit votre point de vue sur la question des disques durs par rapport aux unités de stockage SSD pour le jeu, considérez l'impact qu'une solution de stockage rapide et fiable peut avoir sur votre PC.

Infos sur le produit et ses performances

1

Les performances varient en fonction de l'utilisation, de la configuration et d'autres facteurs. Plus d'infos sur www.Intel.com/PerformanceIndex.

2

Les résultats de performance s'appuient sur les tests réalisés aux dates indiquées dans les configurations et peuvent ne pas refléter toutes les mises à jour de sécurité disponibles. Voir la sauvegarde pour obtenir des détails de configuration. Aucun produit ou composant ne saurait être totalement sécurisé en toutes circonstances.

3

Les résultats des bancs d'essai indiqués ci-dessus pourront connaître des modifications à la suite de tests supplémentaires. Les résultats dépendent des configurations de la plate-forme donnée et des charges de travail utilisées au cours des tests. Ils ne s'appliquent pas nécessairement aux composants, au système informatique ou à la charge de travail d'un utilisateur en particulier. Les résultats ne sont pas forcément représentatifs d'autres bancs d'essai et les atténuations peuvent avoir une incidence plus ou moins grande sur d'autres résultats de bancs d'essai. 

4

©Intel Corporation. Intel, le logo Intel et les autres marques Intel sont des marques commerciales d'Intel Corporation ou de ses filiales. Les autres noms et dénominations peuvent être revendiqués comme marques par des tiers.