Impact des unités SSD sur les jeux vidéo

Découvrez comment une unité de stockage (SSD) conçue pour les jeux vidéo permet d'obtenir des temps de chargement plus rapides et une meilleure expérience de jeu.1 2 3 4 5

Lorsque vous construisez ou achetez un nouveau PC de jeu, le choix du stockage constitue une étape importante. Cependant, juger de l'impact des performances des différents disques n'est pas aussi simple que de vérifier les bancs d'essai des nouveaux CPU et GPU.

Il est facile de se demander : les « jeux vidéo sur SSD » sont-ils sensiblement plus rapides que les « jeux vidéo sur disque dur » ? Les unités SSD possèdent-elles d'autres avantages en plus de l'amélioration des temps de démarrage ?

Afin de répondre à ces différentes questions, passons en revue quelques notions de base sur le stockage et découvrons son impact sur les jeux vidéo.

L'importance de la capacité

La capacité est la caractéristique la plus importante en ce qui concerne les unités de stockage. Il est donc évident de commencer par elle.

Une quantité d'espace importante est nécessaire pour les jeux PC modernes. Les tailles d'installation ont augmenté ces dernières années, avec les dernières sorties de jeu vidéo comme Call of Duty : Modern Warfare qui pèsent plus de 200 Go.

Pourquoi les tailles d'installation de jeux continuent d'augmenter ? Cela est en partie dû au fait qu'elles possèdent plus de ressources à haute résolution, telles que les textures 4K, qui ont une empreinte mémoire plus grande. Certes les développeurs utilisent des algorithmes de compression d'images pour réduire la taille des ressources stockées, mais plus de textures à haute résolution équivaut toujours à plus d'espace utilisé. Par exemple, le moteur Unreal 4 spécifie qu'une seule texture 4K peut occuper 10,6 à 20,3 Mo d'espace en utilisant une compression supportée.

Les jeux compressent les ressources artistiques, la vidéo et l'audio de différentes manières. Vu que la décompression des ressources à l'instar des fichiers audio fournit plus de travail au CPU, les développeurs ont parfois choisi d'utiliser des ressources non compressées (augmentation de la taille d'installation) afin que leur jeu soit plus fluide sur des machines à faibles caractéristiques.

Alors que tous les jeux n'occupent pas autant d'espace que Modern Warfare ou Red Dead Redemption 2 (150 Go), les tailles d'installation des titres AAA continueront probablement d'augmenter au rythme de la qualité et de la complexité des ressources.

Étant donné que Windows 10 nécessite 20 Go d'espace, il parait évident que certains disques plus petits (comme une unité SSD de 256 Go) soient presque pleins après l'installation d'un seul jeu AAA. Peu importe votre choix de solution de stockage, si vous souhaitez installer plusieurs nouvelles sorties à la fois, vous aurez probablement besoin d'au moins 500 Go pour votre disque principal.

Au-delà, c'est une question de préférence personnelle. Certains joueurs souhaitent uniquement avoir quelques titres installés dans leur PC de jeu à la fois, tandis que d'autres opteront pour plusieurs téraoctets d'espace pour gérer leur bibliothèque de jeux et enregistrer les points forts.

Disques durs, unités SSD et jeux vidéo

Les unités SSD surpassent généralement les disques durs dans le domaine des jeux vidéo, car elles excellent dans les critères de performance clés tels que les vitesses de lecture/écriture aléatoires et la fiabilité globale. Nous verrons ci-dessous quelques-unes des raisons pour lesquelles cet écart de performance existe.

Disques durs

Les disques durs utilisent des pièces mobiles. À l'intérieur d'un disque dur, un bras d'actionnement se déplace sur des pistes circulaires sur un plateau rotatif pour récupérer ou enregistrer des données.

À cause de la durée de recherche du bras et de la latence rotationnelle du plateau, les disques durs ont des temps de lecture/écriture aléatoires plus lents que ceux des unités SSD. Lorsque vous jouez, ces retards peuvent signifier une plus longue attente lors du chargement d'un niveau individuel ou des ressources, ainsi que des accrocs ou des instabilités momentanés lorsque le jeu extrait de nouvelles ressources du disque.

Les unités SSD

Les SSD sont des circuits intégrés sans pièces mobiles. Plutôt que d'utiliser des supports magnétiques, la plupart des SSD utilisent la mémoire flash NAND qui permet d'obtenir des vitesses de lecture/écriture supérieures et une latence plus faible que celles des disques durs.

Lorsque vous passez d'un disque dur à une unité SSD aux performances élevées, les avantages sont tout de suite visibles. Votre PC démarre plus rapidement, les temps de chargement pour lancer les jeux et charger les niveaux de jeu sont plus rapides, et les accrocs causés par les jeux pendant l'extraction des ressources du stockage sont beaucoup moins fréquents.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différences spécifiques entre les disques durs et les SSD, consultez notre guide complet.

Intel® Optane™

La mémoire Intel® Optane™ se distingue des unités SSD classiques par l'utilisation du support de mémoire Intel® Optane™ à faible latence au lieu de la mémoire flash NAND. Pendant les tests de lecture/écriture, le support de mémoire Intel® Optane™ présente une latence 10 fois plus faible que la NAND, ce qui signifie un accès plus rapide à vos données.

Les périphériques de stockage, tels que la mémoire Intel® Optane™ H10, utilisent la technologie Optane pour accélérer l'accès aux applications fréquemment utilisées par des logiciels comme Rapid Storage Technology. Cela permet d'obtenir un temps de chargement de jeu plus rapide et une expérience de jeu globale plus fluide.

Les avantages des jeux vidéo avec une unité SSD

Les unités SSD sont de plus en plus courantes dans les PC de jeu et deviendront la norme dans la prochaine génération de consoles de jeu. De bonnes raisons justifient leur adoption généralisée :

  • Temps de démarrage du système d'exploitation plus rapides. L'installation d'une unité SSD signifie moins de temps d'attente lors du démarrage de votre système d'exploitation avant de pouvoir jouer ou faire autre chose. Le démarrage d'un nouveau PC doté d'une unité SSD se fait souvent en un rien de temps comparé à un autre doté d'un disque dur. La vitesse de transfert de données supérieure des unités SSD vous épargne des minutes d'attente.
  • Temps de chargement plus rapides. La différence la plus flagrante entre les SSD et les disques durs est le temps d'attente passé lors du chargement des jeux. L'avantage est incontestable : les unités SSD peuvent vous faire gagner quelques minutes de temps de chargement à chaque session de jeu et des heures d'attente à long terme.
  • Expérience de jeu plus fluide. De nombreux jeux effectuent des milliers de petites opérations lorsque vous y jouez, ce qui peut générer des centaines de mégaoctets de transfert de données. Le passage à un SSD n'augmentera pas votre FPS, mais peut conduire à une amélioration de certains titres en monde ouvert avec des moteurs de jeu qui chargent dans de nouvelles zones et textures pendant que vous jouez. Sur les disques durs, la durée de recherche de la tête de lecture/écriture du bras et la latence rotationnelle du plateau magnétique situé en dessous sont à l'origine de la latence cachée derrière ces accrocs. En comparaison, la bande passante plus large et la latence plus faible des SSD leur permettent d'accéder rapidement aux données recherchées et d'éviter les accrocs.

Auparavant, les développeurs de jeux étaient souvent limités par les capacités des disques durs. Comme les titres multiplateformes devaient également fonctionner sur des consoles reliées à un disque dur, les développeurs ne pouvaient pas profiter pleinement de la vitesse des unités SSD.

Cela va changer avec la prochaine génération de consoles (les deux utilisent les SSD NVMe). De plus, les technologies comme l'API DirectStorage de Microsoft permettent aux jeux de faire beaucoup plus de requêtes d'E/S. Cela veut dire qu'au lieu de construire autour des goulots d'étranglement d'E/S causés par le stockage lent, les créateurs peuvent désormais faire évoluer leurs jeux au niveau des capacités des lecteurs NVMe.

Ce qui signifie des mondes de jeux ouverts avec plus d'objets en vue, grâce à un budget de diffusion des ressources plus important. Les sections du niveau conçues pour ralentir le joueur, comme les couloirs étroits ou les ascenseurs, pourraient ne plus être nécessaires pour dissimuler le chargement de nouvelles textures et zones.

Ces technologies promettent un avenir où l'on tirera pleinement avantage des NVMe. Ce qui aura un impact considérable sur les expériences de jeu.

Comment choisir le bon SSD pour les jeux vidéo

Alors que les développeurs commencent à exploiter les nouvelles technologies de pipeline d'E/S qui utilisent la bande passante des dispositifs NVMe, l'installation d'un nouveau disque NVMe comme le SSD Intel® série 665p (1 à 2 To) aura un impact notable sur les performances de jeu. La mise à niveau garantira également la compatibilité avec les nouvelles technologies qui améliorent davantage l'expérience de jeu.

Si trouver le bon CPU et le bon GPU constitue la clé de tout assemblage de PC, le choix de l'unité SSD devient également de plus en plus important.

Infos sur le produit et ses performances

1

Les logiciels et charges de travail utilisés dans les tests de performance ont peut-être été optimisés uniquement pour les microprocesseurs Intel®.

2

Les performances varient en fonction de l'utilisation, de la configuration et d'autres facteurs. Pour en savoir plus, accédez à www.Intel.fr/PerformanceIndex.

3

Les résultats de performance s'appuient sur les tests réalisés aux dates indiquées dans les configurations et peuvent ne pas refléter toutes les mises à jour de sécurité disponibles. Voir la sauvegarde pour obtenir des détails de configuration. Aucun produit ou composant ne saurait être totalement sécurisé en toutes circonstances.

4

Les technologies Intel peuvent nécessiter du matériel, des logiciels ou l'activation de services compatibles.

Vos coûts et résultats peuvent varier.

5

Intel, le logo Intel et Core sont des marques commerciales d'Intel Corporation ou de ses filiales, aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Les autres noms et dénominations peuvent être revendiqués comme marques par des tiers. © Intel Corporation.