Comment overclocker la RAM

L'overclocking de la RAM peut entraîner des vitesses de mémoire plus élevées et de meilleures performances de votre PC. Voici comment faire.1 2 3 4

L'overclocking est souvent pensé dans le contexte d'un CPU ou d'un GPU, mais vous pouvez également overclocker la RAM (random access memory) pour atteindre des vitesses plus rapides.

La vitesse de la RAM, mesurée en MHz, renvoie à son taux de transfert de données. Plus le taux de transfert de données est rapide, meilleures sont les performances de la RAM. L'overclocking de la RAM implique la modification de paramètres spécifiques tels que les échéances et les tensions pour permettre aux modules de fonctionner à des vitesses supérieures à ce qu'elles pourraient être.

La modification de la fréquence d'horloge ou de la tension peut annuler la garantie des produits et réduire la stabilité, la sécurité, les performances et la durée de vie du processeur et d'autres composants.

Comment fonctionne l'overclocking de la RAM ?

La RAM d'un PC stocke les données utilisées par le processeur. Comme pour tout goulot d'étranglement, plus le processeur attend les informations dont il a besoin de la RAM, moins l'opération est efficace. Une RAM plus rapide peut fournir des données au processeur plus rapidement, améliorant potentiellement les performances de votre PC.

Les performances de la RAM dépendent principalement de sa fréquence de fonctionnement, ainsi que de ses caractéristiques de latence, qui sont souvent appelées "échéances".

Une RAM avec une fréquence plus élevée exécutera les transferts de données plus rapidement. Cependant, dans le cas des échéances, il est mieux d'en avoir de plus basses. En effet, chaque synchronisation correspond à une certaine latence, soit le temps entre les opérations. Moins il y a de temps entre les opérations, mieux c'est.

Fréquence et échéances

Dans un monde idéal, la RAM aurait des fréquences hautes et des échéances basses. Les deux doivent être prises en compte ensemble pour détermine les performances globales de la RAM.

Vous devrez généralement faire des compromis afin d'augmenter l'un ou de réduire l'autre. En termes simples, lorsqu'un module de mémoire fonctionne à une fréquence élevée, il est plus difficile de le maintenir stable. Pour contrebalancer les problèmes de stabilité à des vitesses élevées, les délais de mémoire sont souvent augmentés. Cela augmente le temps (latence) entre les opérations et aide à maintenir la stabilité du transfert. Une latence accrue réduira les performances et éliminera potentiellement les gains d'une fréquence plus élevée, selon la taille de l'augmentation de fréquence.

Les fabricants de modules de mémoire le savent et sélectionnent soigneusement les puces de mémoire pour chaque stick, testant et couplant les modules de mémoire pouvant atteindre les performances les plus élevées possibles. Cette qualification et cet effort supplémentaires se traduisent souvent par un prix plus élevé ; c'est pourquoi la mémoire RAM haute vitesse à faible latence a tendance à être plus chère.

Les deux sont importants, mais en général, les fréquences plus élevées l'emportent souvent sur les échéances en ce qui concerne l'impact sur les performances pour l'utilisateur moyen.

Voici un exemple d'étiquette de RAM qui illustre les spécifications de fréquence et d'échéance. Il s'agit d'un module DDR4 qui fonctionne à une fréquence de 3200 MHz. La chaîne de nombres, dans ce cas 14-14-14-34, fait référence aux échéances de stock de la RAM.

Création de ligne de référence

Lorsque vous overclockez un matériel, y compris la RAM, il est important d'établir un niveau de performance de référence avant de modifier les paramètres. Cela vous permettra de voir clairement les résultats de vos efforts et de comparer la différence avec la performance du stock.

Avant de tenter un overclock, exécutez un utilitaire d'analyse comparative pour établir cette ligne de référence. Il existe plusieurs programmes qui vous permettront de le faire, comme memtest86+ (qui nécessite un disque de démarrage), Aida64, MaxxMEM2 ou un logiciel de test de performances. Après avoir exécuté le test de référence de votre choix, assurez-vous de garder une trace de vos résultats pour une comparaison ultérieure.

Ensuite, il est temps de commencer l'overclocking. Nous allons passer en revue trois techniques différentes pour overclocker la RAM, selon que vous soyez un overclocker débutant, intermédiaire ou avancé.

Utilisateurs débutants : Intel® XMP

Si vous débutez dans l'overclocking de la RAM, vous constaterez peut-être que la technologie Intel® Extreme Memory Profile (Intel® XMP) est un excellent moyen d'atteindre des vitesses ultrarapides sans avoir à plonger trop loin dans les détails. Les modules de mémoire compatibles Intel® XMP ont leurs paramètres optimaux prédéterminés. De plus, de nombreuses cartes mères peuvent détecter les paramètres et les appliquer automatiquement sans avoir à modifier manuellement les fréquences, les temporisations et les tensions.

Pour trouver les paramètres Intel® XMP, vous devrez entrer dans le BIOS de votre PC.

Le paramètre Intel® XMP vous offre souvent la possibilité de basculer entre plusieurs profils, qui fournissent différents niveaux de performances d'overclocking. Cela peut varier en fonction du fabricant de la carte mère et de la mémoire, mais généralement l'un fournira un overclock plus stable, tandis qu'un autre pourra être plus ambitieux en termes d'objectifs de performances. Choisissez celui qui vous convient et n'oubliez pas que vous pourrez le modifier plus tard.

Sélectionnez le profil que vous souhaitez utiliser, enregistrez et appliquez vos paramètres, puis redémarrez votre PC.

Intel® XMP simplifie l'overclocking de la RAM en appliquant les paramètres corrects pour vos modules conformément aux recommandations du fabricant du module de mémoire.

Dans la capture d'écran ci-dessus, vous verrez les paramètres utilisés pour nos modules RAM :

  • Définissez la fréquence de mémoire à 3200 MHz.
  • Définissez les échéances à 14-(14)-14-34.
  • Définissez la tension de la mémoire à 1,35 V.

Après avoir appliqué vos modifications et procédé au redémarrage, revisitez le logiciel que vous avez utilisé pour obtenir votre score de référence initial et exécutez-le à nouveau. Dans les exemples ci-dessous, nous avons utilisé Aida64 qui offre un essai gratuit.

Stock : on note entre 32 et 33 Go/s avec une latence de 60 ns (nanosecondes).

Avec Intel® XMP activé, nous enregistrons entre 46 et 48 Go/s. La latence n'est plus que de 47 ns.

Utilisateurs intermédiaires : profils de mémoire avancée

Bien qu'Intel® XMP soit simple à utiliser et optimise les performances selon les spécifications du fabricant, il peut ne pas offrir la flexibilité et le niveau de personnalisation souhaités par certains utilisateurs.

Si vous souhaitez effectuer ces modifications vous-même, certaines cartes mères donnent accès à des outils pour modifier vos paramètres de mémoire. (Toutes les cartes mères n'offrent pas ces profils de mémoire avancés. Ils se trouvent généralement sur les cartes mères haut de gamme conçues pour les amateurs d'overclocking.) C'est l'idéal pour les utilisateurs qui souhaitent un contrôle plus granulaire que ce qu'offre Intel® XMP, mais qui ne sont pas nécessairement intéressés par les détails de l'ajustement manuel des paramètres individuels.

Pour commencer ce processus, accédez à votre BIOS.

Dans votre BIOS, explorez les menus jusqu'à ce que vous trouviez la section qui vous permet de mettre au point vos profils de mémoire. Si vous rencontrez des problèmes pour localiser ces options, consultez la documentation de votre carte mère pour plus d'informations.

Une fois que vous avez trouvé cette section, vous devriez avoir accès à un menu à partir duquel vous pouvez choisir entre différentes combinaisons de fréquences, d'échéances et de tensions de mémoire. Les essais et les erreurs sont souvent la meilleure façon de procéder ici : testez les différentes options jusqu'à ce que vous trouviez celle qui convient le mieux à votre configuration matérielle.

Dans notre cas, nous avons essayé plusieurs options et finalement utilisé le profil 3400 MHz. Il s'agit d'un gain de 200 MHz par rapport au profil Intel® XMP à 3200 MHz et 734 MHz supérieur à la fréquence de 2666 MHz du stock. Ce profil est également livré avec des échéances plus serrées, ce qui améliore globalement nos performances RAM.

Nous mesurons désormais entre 50 et 53 Go/s à une latence de 45 ns.

Une limitation claire de notre exemple est le fait que nous utilisons quatre modules de 8 Go. L'une des manières d'atteindre des performances d'overclocking plus élevées serait de réduire le nombre de modules installés à deux, car plusieurs cartes mères ont du mal à maintenir des vitesses plus élevées à mesure que la charge sur les emplacements de mémoire augmente.

Comme pour les autres méthodes d’overclocking de la RAM, vous devrez redémarrer votre système et exécuter une référence après chaque modification afin de comparer les résultats et de garantir la stabilité du système.

Utilisateurs avancés : overclocking manuel de la mémoire

Les overclockeurs avancés peuvent rechercher un contrôle encore plus détaillé, au-delà des profils Intel® XMP et de mémoire avancés. Si c'est le cas, la meilleure voie à suivre serait d'effectuer les modifications manuellement. N'oubliez pas que cette action pourrait prendre du temps. Il n'est pas rare que même des overclockeurs de mémoire expérimentés passent des heures pour ce qui est finalement une petite augmentation des performances. Cela dit, cette méthode permet un contrôle le plus précis de votre overclocking, ce qui est idéal pour certains utilisateurs.

Le principe fondamental derrière l'overclocking manuel de la RAM est assez simple et est similaire au processus d'overclocking d'un CPU. Cela implique d'ajuster soigneusement les paramètres tels que les synchronisations de la mémoire à partir du BIOS afin de trouver une combinaison qui se traduit par des vitesses plus rapides, de tester pour voir si le processus a réussi, puis de réessayer jusqu'à ce que vous atteigniez l'équilibre idéal de stabilité maximale de fréquence avec les échéances les plus serrées.

Lorsque vous ajustez les fréquences, la tension et les échéances de la RAM afin de trouver le bon équilibre pour votre matériel, vous devez garder à l'esprit les éléments suivants :

  • Pour stabiliser des fréquences plus élevées, vous devrez augmenter (desserrer) les échéances. Cela peut également nécessiter une augmentation de la tension.
  • Afin d'augmenter les performances lorsque la fréquence actuelle est stable, vous devez réduire (resserrer) les échéances.
  • Si vous optez pour des échéances plus serrées, assurez-vous de procéder méthodiquement. Avec la plupart des cartes mères, il existe un large éventail d'échéances qui peuvent être modifiées via le BIOS.
  • De nombreux utilitaires du BIOS affichent les échéances par défaut. Par exemple, si votre mémoire utilise 15-15-36, vous pouvez essayer de la changer en 14-14-34 dans un premier temps.
  • Après avoir expérimenté les échéances de la mémoire, vous devrez peut-être modifier la tension d'entrée de la mémoire. Comme pour l'overclocking du processeur, l'augmentation de la tension d'entrée d'un composant entraînera une consommation d'énergie plus élevée et une plus grande production de chaleur.
  • La tension de la mémoire est un élément clé pour obtenir un overclock stable. Dans un cas d'utilisation de l'overclocking de la mémoire standard, considérez 1,5 V comme maximum, mais pensez à réduire autant que possible. Soyez prudent avec les changements de tension et maintenez-les aussi bas que possible lors des tests.
  • Certaines cartes mères ne prennent pas en charge les tensions à haute mémoire et, par conséquent, ne démarrent pas lorsque vous poussez la tension trop haut. Essayez une tension plus faible.
  • Pendant l'overclocking de la RAM, il y a souvent un plafond à partir duquel on ne peut plus avoir de performances supplémentaires. Une fois qu'une certaine fréquence est atteinte, des augmentations supplémentaires peuvent ne pas donner de meilleures performances car la carte mère ajuste automatiquement les horaires pour maintenir le système stable. Si vous constatez que vous n'obtenez pas de performances supplémentaires après un ajustement continu, il est possible que vous ayez atteint les limites des capacités de votre matériel.
  • Il faudra peut-être beaucoup d'expérimentation jusqu'à ce que vous trouviez la bonne combinaison de fréquences, de tensions et de temporisations pour votre matériel.
  • Apportez de petites modifications progressives à tous les paramètres et testez la stabilité entre chaque tentative.

Lorsque vous avez modifié les paramètres en une combinaison qui, selon vous, pourrait réussir, redémarrez dans Windows et testez en utilisant un utilitaire de référence pour vérifier la stabilité et les gains de performances. Si vous voulez continuer à essayer d'obtenir de meilleures performances, revenez au BIOS et continuez le processus de test.

Enregistrez vos paramètres chaque fois que vous trouvez une combinaison qui se traduit par un démarrage et un overclocking réussis, même si vous souhaitez continuer à essayer pour de meilleures performances. Il est possible que bon nombre de vos tentatives échouent et que toutes les modifications que vous apportez soient perdues après l'échec d'un essai. Faire en sorte de sauvegarder aussi souvent que possible vous fera gagner du temps et vous évitera de devoir recommencer à chaque nouvelle tentative.

stabilité du système

Si votre système ne démarre pas après avoir appliqué de nouveaux paramètres :

  1. Essayez d'augmenter légèrement la tension de la mémoire et la tension IMC pour permettre des fréquences plus élevées. Soyez prudent lorsque vous appliquez des tensions plus élevées. Faites-le par petits incréments et tenez compte des avertissements fournis par votre carte mère.
  2. Réduisez la fréquence à un niveau inférieur et réessayez.
  3. Modifiez vos échéances. Certaines combinaisons de fréquences et d'échéances ne fonctionneront pas. La seule façon de le savoir est de continuer les tests jusqu'à ce que vous réussissiez.

Tirer le meilleur parti de votre RAM

L'overclocking de la RAM est un moyen relativement simple de tirer un meilleur parti de votre matériel et cela peut avoir un impact sérieux sur les performances du système. Suivre les étapes ci-dessus devrait vous aider à obtenir les vitesses les plus rapides possible de votre RAM, et à tirer le meilleur parti de votre build.

En savoir plus sur la RAM ici, ou consultez notre guide sur l'overclocking du processeur pour savoir comment tirer le meilleur parti de votre processeur.

Infos sur le produit et ses performances

1Les technologies Intel® peuvent nécessiter du matériel, des logiciels ou l'activation de services. Vos coûts et résultats peuvent varier.
2La modification de la fréquence d'horloge ou de la tension peut annuler la garantie des produits et réduire la stabilité, la sécurité, les performances et la durée de vie du processeur et d'autres composants. Consultez le constructeur du système et les fabricants des composants pour plus de détails.
3

Les logiciels et charges de travail utilisés dans les tests de performance ont peut-être été optimisés uniquement pour les microprocesseurs Intel®. Les tests de performance tels que SYSmark* et MobileMark* portent sur des configurations, composants, logiciels, opérations et fonctions spécifiques. Les résultats peuvent varier en fonction de ces facteurs. Pour l'évaluation complète d'un produit, il convient de consulter d'autres tests et d'autres sources d'informations, notamment pour connaître le comportement de ce produit lorsqu'il est associé à d'autres composants. Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.intel.fr/benchmarks.

4Intel, le logo Intel et les autres marques Intel sont des marques commerciales d'Intel Corporation ou de ses filiales.