Comment corriger votre faible fréquence d'images

Améliorez votre IPS et votre expérience de jeux vidéo en apportant des modifications judicieuses aux bons paramètres du jeu.

Points forts :

  • Maintenir une fréquence d'images par seconde (IPS) élevée permet de vivre une expérience plus fluide et plus immersive.

  • Mettez régulièrement à jour le logiciel de jeu et les pilotes graphiques pour résoudre les problèmes de performance.

  • Essayez de réduire les ombres, les reflets et les options d'éclairage dans le menu des paramètres du jeu pour augmenter le nombre d'IPS.

  • Pensez à mettre à niveau votre GPU et votre CPU pour une expérience plus fluide dans les derniers jeux.

author-image

Par

Peu de choses nuisent plus à votre immersion qu'une faible fréquence d'images. Imaginez que vous pénétrez pour la première fois dans une ville géante dans un jeu à monde ouvert et que vos mouvements soient ralentis. La caméra se déplace lentement, les bannières cessent de claquer au-dessus de la tête et les personnages sautent d'une position à l'autre.

Pourquoi ce ralentissement ? Une faible IPS.

La fréquence d'images, ou images par seconde (IPS), mesure le nombre de fois que votre matériel graphique redessine l'écran chaque seconde. Votre carte graphique, votre processeur et votre RAM travaillent tous ensemble pour créer la géométrie, les textures, l'éclairage et les effets qui composent une de ces images.

Lorsqu'un composant dans la chaîne provoque un goulot d'étranglement (par exemple, votre CPU demande à votre GPU de rendre un grand nombre d'objets à la fois) votre PC affiche moins d'images par seconde. Le plus souvent, la réduction de l'PS est due à des paramètres graphiques qui créent une charge de travail supérieure à celle que votre matériel peut supporter.

Alors comment obtenir une meilleure IPS ? Une solution consiste à acquérir un processeur plus rapide, plus de RAM ou une carte graphique plus récente. Il est cependant conseillé de mettre à jour les logiciels et d'ajuster les paramètres en premier lieu pour voir si vous pouvez améliorer l'IPS sans modifier votre système.

Voyons quelles sont les raisons d'augmenter votre IPS, passons en revue les paramètres graphiques qui vous aideront à l'affiner, et explorons les options de mise à niveau.

Pourquoi un IPS élevé est-il important ?

Si vous regardez une comparaison côte à côte d'un jeu fonctionnant à 30 IPS et à 60 IPS, vous verrez immédiatement la différence. Les mouvements dans le jeu sont plus fluides et plus réalistes à des fréquences d'images plus élevées. Comme l'écran est mis à jour plus fréquemment, vous pouvez également réagir plus rapidement lorsque de nouveaux ennemis et de nouvelles menaces apparaissent.

La fréquence de rafraîchissement de votre moniteur est une bonne référence pour les fréquences d'images dans le jeu. Si votre moniteur a une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz, vous ne verrez pas les avantages des fréquences d'images supérieures à 60 FPS, car votre moniteur ne se mettra pas à jour assez rapidement pour suivre la sortie de votre GPU.

Si vous possédez déjà un écran avec une fréquence de rafraîchissement plus élevée, comme 144 Hz, vous verrez des avantages immédiats à l'écran grâce à des taux d'images plus élevés. N'oubliez cependant pas qu'à des résolutions plus élevées (comme la 4K native), de nombreux PC auront du mal à atteindre 144 IPS.

Corrections faciles pour un faible taux d'IPS

Si vous observez un faible taux d'IPS dans le jeu, vous pouvez immédiatement prendre quelques mesures.

  • Fermez les processus d'arrière-plan. Utilisez le Gestionnaire des tâches (raccourci : CTRL+SHIFT+ESC), puis cliquez sur les onglets CPU et Mémoire pour voir ce qui consomme une grosse partie de votre CPU ou de votre RAM.
  • Mettez à jour le jeu. Les développeurs publient souvent des correctifs ayant un impact majeur sur les performances. Activez les mises à jour automatiques dans Steam ou le lanceur de jeu de votre choix pour être sûr de ne pas en manquer une.
  • Mettez à jour vos pilotes graphiques. Les optimisations et les nouvelles fonctionnalités ajoutées par les pilotes de GPU peuvent améliorer considérablement votre IPS. Veillez à les mettre à jour via le logiciel du fabricant de votre carte graphique.
  • Recherchez les réglages et les mods des joueurs. Les moddeurs trouvent souvent des moyens créatifs d'améliorer les performances, qu'il s'agisse de forcer un jeu à fonctionner à 60 IPS ou de désactiver des fonctions qui ne se trouvent pas dans les menus de paramètres.
  • Réparez votre installation. Si vous rencontrez des problèmes de performances inhabituels, essayez d'accéder aux propriétés du jeu dans votre bibliothèque (en utilisant un lanceur comme Steam ou Epic Game Store) et trouvez l'option « Réparer » ou « Vérifier l'intégrité ».

Quels paramètres de jeu peuvent améliorer l'IPS ?

La plupart des jeux testeront automatiquement votre PC après l'installation et attribueront des paramètres personnalisés.

Toutefois, si vous lisez cet article, vous avez peut-être constaté que ces paramètres ne donnent pas la priorité que vous souhaitez à la fréquence d'images. Voici quelques paramètres courant à diminuer (ou désactiver) pour améliorer la performance de façon mesurable.

  • Ombres. Les paramètres d'ombres couvrent diverses techniques de mappage d'ombres qui ont un impact différent sur les performances, des volumes d'ombres gourmands en ressources CPU aux techniques gourmandes en ressources GPU comme le lancer de rayon. Augmenter les paramètres peut permettre d'obtenir des ombres plus fluides et plus précises, mais laisser les ombres sur un niveau moyen ou faible dans les titres rapides peut apporter des gains d'IPS avec un faible impact visible.
  • Anticrénelage. Les techniques d'AA atténuent les bords irréguliers ou en « dents de scie » de la géométrie du jeu en prenant des échantillons de pixels pour deviner la couleur des pixels voisins, puis en comblant les lacunes. Le fait de réduire la fréquence d'échantillonnage (par exemple, de 4x à 2x) peut améliorer les performances. Des formes d'AA moins gourmandes en GPU (comme FXAA au lieu de MSAA) peuvent également augmenter l'IPS.
  • Réflexions dynamiques. Celles-ci peuvent exiger que votre processeur rende deux fois la même scène (ou une version de la même scène), ce qui peut représenter une charge importante. Dans un jeu de tir rapide, vous ne vous arrêterez peut-être pas pour admirer l'action qui se reflète dans une fenêtre. Essayez de sacrifier la qualité de la réflexion pour voir si cela vous permet d'obtenir des images supplémentaires.
  • Occlusion ambiante. Cela met en valeur les points de contact entre les textures, les lumières et les ombres adjacentes. C'est un petit détail que vous voudrez peut-être essayer de baisser (ou de désactiver) avant de réduire la qualité des textures elles-mêmes.
  • Éclairage volumétrique. Cela donne de la profondeur aux rayons lumineux. Les joueurs voient ainsi des grains de poussière ou d'autres particules, notamment la fumée, flotter devant eux. Ces volumes de lumière, parfois appelés « rayons de Dieu », peuvent avoir un impact important sur les performances.
  • Flou de mouvement. Cela simule le fonctionnement d'une caméra traditionnelle en brouillant les objets d'arrière-plan au fur et à mesure que la perspective du joueur se déplace. Bien que cela puisse aider à dissimuler de faibles fréquences d'images, l'effet artificiel a souvent un petit impact sur les performances.
  • Mise à l'échelle du rendu. Au-dessus de 100 %, cela donne un aspect plus net à l'écran en effectuant un rendu à une résolution plus élevée, puis en le réduisant à la résolution de votre écran. En dessous de 100 %, le rendu du jeu se fait à une résolution inférieure, puis il est étiré à nouveau pour correspondre à la résolution de votre écran. Cela réduira la clarté mais améliorera les performances.

Détail ou performance

Lorsque la mise à jour de votre pilote ou de votre jeu n'aide pas votre fréquence d'images, vous devez généralement ajuster les paramètres à la main. Pour ce faire, essayez d'abord de réduire les trois principaux paramètres : les ombres, les reflets et l'éclairage. Cherchez ensuite en ligne des discussions qui indiquent les options critiques pour les performances spécifiques du jeu auquel vous jouez.

Si vous trouvez que vous sacrifiez trop de choses dans vos paramètres graphiques pour atteindre votre fréquence d'images cible, il y a toujours une autre option : mettre à niveau vers un nouveau système avec un GPU et un CPU plus rapides.

Une carte graphique plus récente peut vous permettre de rendre rapidement des scènes en haute résolution, et un meilleur processeur aidera votre système à gérer les objets à l'écran et les effets de post-traitement. Si le matériel dont vous disposez actuellement n'est pas à la hauteur, pensez à faire construire un nouveau système pour jouer sérieusement.

Choisir un système doté d'un processeur Intel® Core™ de 12ᵉ génération implique des performances réelles supérieures lorsque vous jouez, effectuez des tâches multiples et créez du contenu. Le processeur, qui intègre deux types différents de cœurs de processeur (les puissants Performance-cores et les Efficient-cores agiles), s'adapte facilement à la tâche à accomplir. En savoir plus sur les processeurs de 12ᵉ génération ici.