Comment surcadencer votre CPU à partir du BIOS

Si vous voulez avoir le maximum de contrôle sur votre processus d'overclocking, faites-le par le BIOS. Ce guide aborde de nombreux sujets, des essais et de la modification des paramètres à la surveillance du système.1 2 3 4

Le BIOS (Basic Input Output System) est le logiciel installé sur votre carte mère qui se charge avant votre système d'exploitation. Il fournit une interface qui vous permet de configurer le matériel installé sur votre carte mère. Comme vous pouvez modifier des paramètres tels que les tensions et les fréquences à partir du BIOS, il est possible de l'utiliser pour surcadencer manuellement votre CPU afin d'obtenir une vitesse d'horloge plus élevée et potentiellement de meilleures performances.

Cet article suppose que vous avez une compréhension de base de ce qu'est l'overclocking et de son fonctionnement. Si vous êtes novice en matière d'overclocking et souhaitez en savoir plus sur les principes fondamentaux, consultez cet aperçu de l'overclocking pour vous mettre à jour.

Vous devez également vous assurer que vous avez le bon matériel.

Avant d'essayer l'overclocking du BIOS, il est utile d'envisager des options logicielles qui simplifient le processus. Par exemple, l'utilitaire Intel® Extreme Tuning Utility (Intel® XTU) est une option facile à utiliser pour les personnes novices en matière d'overclocking. Intel® Performance Maximizer (Intel® PM), dont vous pouvez lire les détails ici, est une option automatisée encore plus simple qui fonctionne avec les derniers processeurs Intel® Core™.

D'un autre côté, l'overclocking à partir du BIOS offre l'accès le plus complet à tous les paramètres disponibles de performance du système. Si vous souhaitez régler manuellement les paramètres de votre système et gérer chaque aspect de votre surcadençage, vous devriez le faire par le biais du BIOS.

Avant de commencer le processus, assurez-vous de mettre à jour votre BIOS avec la dernière version disponible. Cela vous permettra de profiter de toutes les nouvelles fonctionnalités ou corrections que le fabricant de la carte mère a publiées. Recherchez votre carte mère en ligne ou consultez la documentation appropriée pour déterminer comment mettre à jour correctement votre BIOS.

L'aspect et la disposition de chaque BIOS varient selon le fabricant de la carte mère. Pour accéder au BIOS, vous devrez appuyer sur une touche spécifique, telle que F2 ou Supprimer, quelques instants après avoir allumé votre ordinateur et avant que l'écran de chargement de Windows apparaisse. Reportez-vous à la documentation de votre carte mère pour des instructions spécifiques.

La modification de la fréquence d'horloge ou de la tension peut annuler la garantie des produits et réduire la stabilité, la sécurité, les performances et la durée de vie du processeur et d'autres composants.

Paramètres de surcadençage à connaître

Le BIOS fournit un accès matériel à l'ensemble du système et contient donc des menus étendus pour naviguer. La conception du BIOS peut également varier en fonction du fabricant de la carte mère, de sorte que les noms précis ou la disposition des menus peuvent également varier. Consultez les ressources en ligne pour trouver l'emplacement de la fonctionnalité que vous souhaitez ajuster, ou explorez les options de votre BIOS jusqu'à ce que vous trouviez ce que vous cherchez.

Voici une liste de certains des paramètres les plus utiles pour l'overclocking :

  • CPU Core Ratio (part des ressources de base du CPU), ou multiplicateur, détermine la vitesse de votre CPU. La vitesse globale de votre processeur est calculée en multipliant la vitesse d'horloge de base (BCLK) par ce ratio. Par exemple, un BCLK de 100 MHz multiplié par un CPU core ratio de 45 donnerait une vitesse CPU de 4 500 MHz, soit 4,5 GHz. Ce paramètre peut généralement être modifié pour chaque cœur ou pour l'ensemble des cœurs.
  • CPU Core Voltage est la quantité de puissance fournie au CPU. L'augmentation du CPU Core Voltage augmente la tension d'entrée de votre CPU, ce qui lui donne la marge nécessaire pour fonctionner à des vitesses plus élevées.
  • CPU Cache/Ring Ratio ajuste la fréquence de certaines parties du CPU, comme le cache et le contrôleur de mémoire.
  • CPU Cache/Ring Voltage est conçu pour augmenter la tension d'entrée du cache de votre CPU. Cela permet de stabiliser le surcadençage de votre processeur. Sur certaines plateformes, cette tension est liée au CPU core voltage et ne peut être modifiée séparément.

Surveiller les signes vitaux du système

Surveillez attentivement votre système lors de l'overclocking, car toute modification de la puissance fournie à votre matériel peut avoir un impact sur la température de fonctionnement.

Le BIOS offre des options limitées de surveillance du système, il est donc préférable d'utiliser un logiciel fonctionnant sous Windows. Intel® XTU offre une suite complète d'outils de surveillance du système et d'autres options sont également disponibles, comme CPU-Z, CoreTemp, HWiNFO32, et plus encore. Plus d'informations sur les logiciels de surveillance des systèmes ici.

Maintenant que vous avez compris les paramètres que vous allez ajuster, commençons par faire une analyse comparative de votre système.

Première étape : Établir les performances de référence

La première étape du processus d'overclocking consiste à mesurer les performances de référence de votre système à l'aide d'un utilitaire d'analyse comparative. Cela permettra des comparaisons faciles avec les mesures de performance après le surcadençage, illustrant clairement toute amélioration. Comme vous ne pouvez pas exécuter un utilitaire d'analyse comparative à partir du BIOS, vous voudrez en utiliser un qui s'ouvre sous Windows.

Il existe de nombreuses méthodes pour évaluer votre matériel, notamment le logiciel Intel® Extreme Tuning Utility. Nous en avons énuméré d'autres pour vous dans notre guide plus général de l'overclocking ici.

Une fois que vous avez votre score de référence, assurez-vous d'en garder une trace afin de pouvoir le comparer avec des scores ultérieurs et voir les résultats de votre travail.

Deuxième étape : Ajuster les paramètres de performance

Exemple de réglage de l'ensemble des cœurs CPU sur un multiplicateur de 50x.

Comme mentionné ci-dessus, chaque BIOS et chaque configuration matérielle est différente, de sorte que l'emplacement de vos paramètres peut varier. Les principes de base de l'overclocking sont cependant les mêmes dans tous les systèmes.

Le premier paramètre à modifier est le CPU Core Ratio, une des valeurs déterminant la vitesse finale du CPU. Trouvez la section de votre BIOS qui vous permet d'ajuster ce paramètre.

Attention : lorsque vous modifiez les paramètres de fonctionnement d'un CPU, il est préférable de changer un paramètre à la fois, puis de vérifier qu'il a bien été modifié avant d'en changer un autre. De cette façon, en cas de problème, il sera facile d'identifier le paramètre qui en est la cause et de revenir aux derniers paramètres fonctionnels connus.

Lorsque vous l'avez trouvé, commencez par ajuster le CPU Core Ratio à la hausse, généralement d'une valeur (par exemple, de 42 à 43). Appliquez ensuite les modifications, sauvegardez et quittez votre BIOS et redémarrez votre système.

Lorsque vous ajustez des paramètres dans votre BIOS, faites-le avec le plus petit incrément possible. Appliquez ensuite les changements, redémarrez votre système et exécutez votre banc d'essai. Cela vous indiquera non seulement si vous effectuez des ajustements qui profitent à votre surcadençage, mais vous permettra également de corriger facilement tout réglage qui entraînerait une instabilité du système. La plupart des BIOS vous permettent d'enregistrer vos paramètres sous forme de profils. Chaque fois que vous trouvez une combinaison réussie de paramètres qui aboutissent à un surcadençage stable, enregistrez-les sous forme de profils pour les rendre plus faciles à reproduire.

Si le démarrage est réussi, effectuez le même banc d'essai qu'auparavant et voyez si le score s'est amélioré par rapport à votre score initial. Si l'ordinateur ne redémarre pas, ou s'il se bloque après avoir appliqué vos nouveaux paramètres de CPU Core Ratio, retournez dans le BIOS et reprenez les derniers paramètres viables connus.

En plus d'augmenter le core ratio, vous devrez peut-être aussi modifier la tension fournie au CPU si vous constatez que le système n'est pas stable après le redémarrage. Ce paramètre doit être proche des paramètres du CPU Core Ratio dans votre BIOS et est généralement appelé tension du CPU ou Vcore du CPU. Modifier la tension peut aider à garantir que le CPU dispose de la puissance nécessaire pour fonctionner à des vitesses de Core Ratio plus élevées. Des fréquences plus élevées nécessitent plus de puissance et des tensions plus élevées.

Plus d'informations sur les tensions et leur impact sur votre système ici.

Lorsque vous augmentez la valeur de CPU Core Voltage, gardez à l'esprit que toute tension supplémentaire passant par le CPU aura un impact sur sa température de sortie. Il est important de trouver la tension stable la plus basse dans toutes les situations, donc n'augmentez votre tension que progressivement, de +0,05 V à la fois. Ensuite, appliquez et testez jusqu'à ce que vous trouviez une combinaison de paramètres qui fonctionne.

Depuis le BIOS, vous pouvez également modifier les protections intégrées. Bien que l'ajustement de ces paramètres puisse être bénéfique lors d'une tentative d'overclocking, n'apportez des modifications que si vous êtes confiant dans ce que vous faites. Les protections sont là pour une raison ; les modifier de manière inappropriée peut potentiellement endommager votre matériel. Découvrez ici les effets réels de ces protections.

Si vous constatez que votre système est instable, c'est-à-dire qu'il ne se réactive pas ou se fige, consultez cette section sur le maintien de la stabilité du système pour connaître les prochaines étapes.

Après les tests, lorsque vous avez obtenu les résultats que vous recherchez par rapport à votre point de référence et que vous avez constaté que votre système redémarre sans problème, passez à l'étape suivante.

Troisième étape : Mesurer les gains de performance

Pour confirmer les gains de performance de votre surcadençage, exécutez le même banc d'essai que celui utilisé précédemment pour mesurer le score de référence de votre système. Ensuite, comparez les résultats. Si le nombre est amélioré, vous avez réussi à augmenter la performance du CPU. À partir de là, vous avez deux options.

  • Si vous êtes satisfait du gain de performance, vous pouvez passer à la garantie de la stabilité du système.
  • Si vos changements ne se traduisent pas par des gains de performance positifs, retournez au BIOS et continuez à ajuster vos paramètres jusqu'à ce que vous obteniez les résultats que vous recherchez.

Quatrième étape : Test de contrainte

Un score de référence reflète la performance mesurée d'un système sur une courte période de temps. Afin d'assurer la stabilité du système sur de longues périodes ou pour des charges de travail plus intensives, il est important de réaliser un test de contrainte sur la fréquence plus élevée de votre processeur.

Plusieurs logiciels de test de stabilité sont disponibles. Choisissez celui qui se rapproche le plus de la façon dont vous comptez utiliser votre système. Vous trouverez une liste d'exemples ici.

Après votre surcadençage

Si vous avez suivi les instructions ci-dessus lors de l'overclocking du BIOS, le résultat devrait être un système stable avec un CPU plus rapide qu'auparavant. Si vous avez réalisé votre test de contrainte et que le système est stable, vous avez terminé. Félicitations !

Il est toujours judicieux de surveiller vos paramètres de temps en temps pour vous assurer que votre processeur fonctionne à des températures adéquates, surtout si vous modifiez ou remplacez un de vos autres matériels. Mais surtout, prenez le temps de profiter de votre nouveau surcadençage et de tous les avantages qu'un CPU plus rapide peut offrir.

Si vous êtes prêt à tirer le meilleur parti d'un autre composant, consultez notre guide d'overclocking de la RAM.

Infos sur le produit et ses performances

1Les technologies Intel® peuvent nécessiter du matériel, des logiciels ou l'activation de services. Vos coûts et résultats peuvent varier.
2La modification de la fréquence d'horloge ou de la tension peut annuler la garantie des produits et réduire la stabilité, la sécurité, les performances et la durée de vie du processeur et d'autres composants. Consultez le constructeur du système et les fabricants des composants pour plus de détails.
3

Les logiciels et charges de travail utilisés dans les tests de performance ont peut-être été optimisés uniquement pour les microprocesseurs Intel®. Les tests de performance tels que SYSmark* et MobileMark* portent sur des configurations, composants, logiciels, opérations et fonctions spécifiques. Les résultats peuvent varier en fonction de ces facteurs. Pour l'évaluation complète d'un produit, il convient de consulter d'autres tests et d'autres sources d'informations, notamment pour connaître le comportement de ce produit lorsqu'il est associé à d'autres composants. Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.intel.fr/benchmarks.

4Intel, le logo Intel et les autres marques Intel sont des marques commerciales d'Intel Corporation ou de ses filiales.