Au cœur de la maison intelligente : l'évolution de nos appareils préférés

Comment l'IoT et la confidentialité des données définiront l'avenir de la maison connectée.

Depuis le début de la révolution technologique, le confort de nos maisons et nos habitudes domestiques se sont métamorphosés. De la numérisation du placard pour un bon vieil en-cas à l'ouverture d'un réfrigérateur à ampoules LED qui vient juste de commander des bières pour le weekend, le cœur de la maison s'est transformé. Dans ce contexte, l'Internet des objets n'en est qu'à ses débuts.

Nous pouvons en partie remercier des inventions comme l'aspirateur, le lave-vaisselle et le lave-linge pour avoir libéré les femmes du 20e siècle du rôle de « ménagère » en les déchargeant des tâches pénibles et en leur laissant du temps pour leurs centres d'intérêt et leurs carrières. Aujourd'hui, les hommes et les femmes partagent les contraintes du foyer et peuvent compter sur l'aide de technologies intelligentes pour rendre les tâches ménagères ordinaires moins pénibles. Quant aux entreprises, les données découvertes leur permettent de rationaliser leurs ventes, d'améliorer l'efficacité de leurs produits et la compréhension des besoins des consommateurs.

« Les hommes et les femmes partagent les contraintes du foyer et peuvent compter sur l'aide de technologies intelligentes pour rendre les tâches ménagères ordinaires moins pénibles… »

L'Internet des objets réside au cœur de cette transformation. Malgré l'enthousiasme compréhensible provoqué par des annonces comme le projet Pontis de Samsung (logiciel permettant de commander un téléviseur Smart TV à l'aide du cerveau humain, ce qui constitue une avancée importante pour les personnes souffrant de handicaps comme la tétraplégie), les technologies sous-jacentes qui nous aident à créer une plate-forme connectée et unifiée pour la maison intelligente doivent encore être perfectionnées.

Que cache l'emballement médiatique autour de la maison intelligente ?

Lorie Wigle, vice-présidente du groupe Software and Services et directrice générale du groupe Internet of Things Security chez Intel Corporation, décrit de nouvelles technologies telles que l'IA et l'Edge Computing comme moteurs de l'évolution de l'IoT orienté données. « L'Internet des objets (IoT) passe des premiers déploiements pilotes à une nouvelle phase de croissance qui, selon les analystes du secteur, devrait atteindre 1 milliard d'appareils d'ici 2035. »

« Plus le volume de données collectées est important, plus ces données ont de la valeur », poursuit-elle. « Néanmoins, ce modèle pourrait ne pas voir le jour si l'industrie n'est pas capable de collaborer sur des modèles plus ouverts et évolutifs pour approvisionner en toute sécurité les appareils et leurs données dans le Cloud. » 

Pour franchir cet obstacle, Intel collabore avec Arm* en vue de fournir des solutions qui intègrent les appareils IoT d'Intel et d'Arm de façon sûre à n'importe quelle application ou structure Cloud. « Intel et Arm simplifient l'un des obstacles les plus complexes et difficiles de l'IoT en ce qui concerne la rationalisation des workflows de production et de déploiement sûr pour l'IoT », explique Lorie Wigle.

Actuellement, seulement 18 % des consommateurs ont fortement recours à la technologie pour gérer leur domicile, mais 69 % prévoient de le faire dans les 50 années à venir (selon l'étude « Next 50 d'Intel » conduite auprès de 1 000 consommateurs par la société de recherche PSB dans le but de déterminer les points de vue dominants à propos de l'avenir de la technologie). Avec Google* et Amazon* qui se livrent bataille pour s'imposer sur le marché des assistants vocaux (considéré comme le marché des technologies grand public bénéficiant de la croissance la plus rapide par le rapport Canalys, qui annonce neuf millions d'appareils vendus au premier trimestre 2018 contre 2,9 millions l'an dernier), nous pouvons affirmer que nos vies domestiques devraient connaître leur propre transformation numérique.

À quel point votre maison est-elle intelligente ?

Pour contextualiser la maison connectée, voici des exemple d'appareils électroménagers très appréciés, essentiels et pratiques qui trouvent leur voix numérique :

L'ampoule - La première lumière électrique a été conçue en Grande-Bretagne avec la lampe à arc en 1835. Après 40 ans de recherches scientifiques, Thomas Edison breveta l'ampoule à incandescence, qui fonctionnait plus longtemps, a transformé la conception des bâtiments et entraîné d'autres innovations dans le domaine de l'énergie. Ces créateurs auraient-ils pu imaginer que ces ampoules seraient un jour capables de se parler ?

Aujourd'hui, les consommateurs peuvent choisir l'éclairage connecté avec des solutions comme Philips Hue*, qui annonce 16 millions de couleurs pour personnaliser l'ambiance de chaque pièce grâce à un programmateur. James Bond en est vert de jalousie ! Parmi les nouveaux arrivants sur le marché, l'ampoule C de GE* peut être commandée à l'aide des assistants Alexa* et Google*, à la maison et en-dehors. Comme les ampoules Lifx* embarquent une puce Wi-Fi et n'ont pas besoin d'un pont pour se connecter au routeur, elles s'adressent directement à l'application de votre smartphone ou à une enceinte intelligente.

Le réfrigérateur - Des poteries laissées dehors pour récupérer la glace aux denrées stockées dans une cave fraîche, le concept de conservation des aliments par le froid existe depuis des milliers d'années. Cependant, c'est en 1748 que l'inventeur William Cullen fit pour la première fois la démonstration de la notion de refroidissement par évaporation. Dans les années 1920, le réfrigérateur a vu son style évoluer et s'est étendu à l'ensemble de l'industrie agroalimentaire. Il est également entré dans les foyers.

Avance rapide vers 2018 : le réfrigérateur intelligent est plus qu'un simple réfrigérateur. Selon les estimations, ce marché devrait connaître un taux de croissance annuel composé de 20,8 % entre 2017 et 2023. Prenez le Samsung Family Hub* : sa porte dotée d'un écran tactile vous permet de commander d'autres appareils électroménagers, de regarder la TV ou de planifier vos repas. Créez une liste de courses et synchronisez-la à l'application pour smartphone Smart Things* de Samsung pour la prendre au supermarché. Encore mieux, chaque fois que la porte du réfrigérateur se referme, il prend une photo de son contenu pour que vous sachiez toujours ce qui manque.

Le téléviseur Smart TV - Avant de devenir réalité et d'obtenir le succès dans les années 1920, la télévision a nécessité 100 années de développement et d'évolution, avec plusieurs noms et technologies. Pourtant, il fallut attendre 1936 pour assister à la retransmission du premier programme en direct. Nous avons parcouru un long chemin depuis l'émission « Here’s looking at you », diffusée deux fois par jour pendant dix jours.

Aujourd'hui, les téléviseurs Smart TV sont aussi puissants que des ordinateurs. Ils disposent d'un accès Internet et d'une multitude d'applications. Les tout nouveaux modèles 4K Ultra HD ultra-fins permettent aux utilisateurs de diffuser des contenus en streaming depuis la plate-forme de leur choix, qu'il s'agisse de Netflix*, AmazonPrime* ou Hulu*. Leurs images nettes réalistes et leurs commandes vocales n'ont plus rien à voir avec les programmes grésillants en noir et blanc sans cesse interrompus.

L'avenir de la maison intelligente

Selon une enquête de PwC*, le nombre d'appareils que nous possédons pour la maison intelligente a doublé ces deux dernières années. Cependant, des obstacles comme la confidentialité des données constituent toujours un frein à une adoption plus large. Le rapport de PwC indique que : « Avec le prix (38 %), les préoccupations concernant la confidentialité des données représentent un frein important à l'adoption pour les consommateurs qui ne possèdent pas encore de technologies intelligentes (22 %). Les consommateurs sont de plus en plus conscients de la puissance des données et, même si les entreprises utilisent les données pour offrir des services et produits personnalisés, il existe encore des inquiétudes à propos de la sécurité et de la façon dont les données sont utilisées. »

À l'instar des appareils avant la création du terme Technologie intelligente, l'évolution de la maison intelligente dépend de synergies technologiques, d'avancées et, désormais, du renforcement des réglementations numériques pour dissiper les inquiétudes des consommateurs. Après tout, vous ne laisseriez pas une personne à laquelle vous ne faites pas confiance entrer chez vous, n'est-ce pas ?

* Les autres noms et marques peuvent être revendiqués comme la propriété de tiers