Des soins plus intelligents, à portée de main

La technologie IoT participe à la construction du nouveau monde des soins basés sur des données

La transformation numérique réinvente totalement le secteur de la santé. De la chirurgie robotique aux traitements hyper-ciblés, les nouvelles technologies donnent naissance à un nouveau monde de soins connectés. En particulier, la technologie de l'Internet des objets (IoT) accélère la transformation des soins en permettant aux médecins d'exploiter la puissance des données collectées par les dispositifs médicaux. Les soins ne se contentent ainsi plus d'être réactifs et deviennent proactifs, afin d'établir des diagnostics plus précoces. En plus de faciliter les soins à distance, la technologie IoT contribue à améliorer l'efficacité opérationnelle des organismes de soins en permettant le suivi des ressources comme les lits d'hôpitaux.

« La protection des données médicales sensibles sera absolument essentielle à l'avenir des soins connectés »

Si les données IoT stimulent le développement d'hôpitaux intelligents, elles nous permettent aussi de mieux prendre notre santé en main. Grâce aux dispositifs basés sur l'IoT, les patients jouent un rôle plus actif dans leurs soins, ce qui s'avère particulièrement utile pour les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques. En outre, ces dispositifs diminuent la durée d'hospitalisation et peuvent même éviter à certains patients d'être hospitalisés en premier lieu.

Les dispositifs basés sur l'IoT et les équipements médicaux wearables (à porter sur soi) sont associés à un éventail incroyablement large d'applications potentielles. Par exemple, les patchs pour diabétiques portés à même la peau intègrent des capteurs IoT qui enregistrent les taux de glycémie et transmettent ces données au smartphone de l'utilisateur. Les patients gèrent ainsi plus facilement leur maladie et ont moins recours aux tests traditionnels par piqûre au doigt. Pour pousser cette idée encore plus loin, des chercheurs travaillent actuellement sur un patch intelligent équipé de micro-aiguilles pour injecter des doses d'insuline en cas de besoin1.

Outre les capteurs portés sur la peau, des capteurs IoT ingérables sont également en cours de développement. Ils sont composés de minuscules composants électroniques placés dans un comprimé que le patient avale. Ces capteurs servent ensuite à surveiller et à renvoyer des données sur la santé intestinale ou vérifier que les patients souffrant de problèmes de santé mentale prennent bien leur traitement. À l'avenir, les comprimés intelligents pourraient transporter des capteurs plus complexes ou même de minuscules caméras qui permettraient aux médecins de suivre ou diagnostiquer des maladies.

L'inhalateur intelligent représente une autre innovation prometteuse. Conçus pour les asthmatiques et les personnes atteintes d'autres pathologies pulmonaires chroniques, ces appareils se relient à des applications pour smartphone afin d'aider les patients à surveiller l'utilisation de leur inhalateur2. Ils s'assurent ainsi qu'ils utilisent leur inhalateur correctement et qu'ils reçoivent une dose suffisante. Certains inhalateurs intelligents sont capables de détecter quand l'utilisateur se trouve dans une zone très polluée ou chargée en pollens pour lui envoyer un rappel. Les premières versions des inhalateurs intelligents sont déjà commercialisées et de nombreux autres sont en cours de développement.

La technologie IoT peut aussi être intégrée à des produits d'usage plus courant, comme des brosses à dents. Par exemple, le tout dernier modèle d'Oral-B* est doté de capteurs intégrés au manche, qui fonctionnent avec une appli pour smartphone propulsée par l'IA capable de suivre la position de la brosse à dents dans la bouche de l'utilisateur3. Ce dernier peut ensuite consulter un graphique sur l'appli pour identifier les zones non brossées et recevoir des commentaires sur sa technique de brossage afin d'éviter les maladies des gencives.

Les équipements wearables grand public comme les montres connectées et les trackers d'activité deviennent également plus avancés en termes de capacités de surveillance médicale. Par exemple, la nouvelle Apple Watch* est dotée d'une fonction ECG (électrocardiogramme), qui pourrait servir à diagnostiquer la fibrillation atriale, forme potentiellement dangereuse de rythme cardiaque irrégulier4. Qui plus est, Apple* offre aussi le canevas logiciel Apple ResearchKit*, qui aide les chercheurs à rassembler des données médicales, tandis que le logiciel Apple CareKit* permet aux développeurs de concevoir des applications qui permettent aux utilisateurs de surveiller leur santé.

Il ne s'agit là que de quelques exemples de la façon dont la technologie IoT met des soins plus intelligents à la disposition des patients. La protection des données médicales sensibles sera absolument essentielle à l'avenir des soins connectés, en particulier parce qu'un grand nombre d'entre elles transiteront par le Cloud. Lorsque des données en temps réel sont impliquées, une faible latence est indispensable. Dans ce domaine, le traitement des données à la périphérie (Edge Computing) peut s'avérer utile. La possibilité de traiter les données plus près de l'endroit où elles sont générées crée un moyen rapide, transparent et sûr et de les capturer et de les analyser. Quelle que soit l'approche, l'adoption de soins basés sur des données exigera une infrastructure informatique fiable et protégée pour les soutenir.

* Les autres noms et marques peuvent être revendiqués comme la propriété de tiers.