Très faible consommation d'énergie : comment la technologie Intel® aide Prime Computer à réduire les émissions de CO2

Le fabricant suisse de mini PC et de serveurs vise à fournir des produits durables

La pandémie mondiale a entraîné une réduction temporaire des émissions de CO2 car de nombreuses industries ont dû être arrêtées, les gens sont restés chez eux et les habitudes de consommation d'énergie ont changé1. Cependant, alors que les pays commencent à assouplir leur confinement, la question des émissions de CO2 et de leur effet potentiellement catastrophique sur le changement climatique sera au centre de l'attention.

« Au moment où les entreprises adaptent leurs activités pour faire face aux conséquences de la pandémie, elles doivent également examiner leur empreinte carbone et la manière dont elles peuvent la réduire »

L'industrie informatique, qui comprend les appareils mobiles et les réseaux cellulaires, représente plus de 2 % des émissions mondiales2. Cela la met au même niveau que l'industrie aéronautique, qui a généré 915 millions de tonnes de CO2 en 20193. Mais alors que de nombreuses personnes et entreprises ont essayé de réduire leurs voyages en avion afin de minimiser leur empreinte carbone, nous n'avons pas encore observé une telle tendance généralisée concernant les activités contribuant à accroître l'empreinte de l'industrie informatique.

Reconnaître le problème

La hausse de l'empreinte carbone de l'industrie informatique s'explique non seulement par le développement de technologies telles que l'IoT, mais elle est également accélérée par les changements de comportement des consommateurs. Comme le contenu en ligne est de plus en plus consommé sous forme de vidéo, les performances et l'espace de stockage des serveurs sont nettement plus importants.

Si le simple fait de regarder une vidéo sur YouTube est une source relativement faible d'émission de carbone par rapport à d'autres activités, la réduction de l'empreinte carbone causée par l'augmentation du streaming multimédia est une chose que l'industrie informatique doit aborder de manière proactive.

Il existe déjà un certain nombre d'entreprises mondiales qui se sont engagées à atteindre la neutralité carbone au cours des prochaines années. Cet objectif ne peut être atteint sans tenir compte de l'informatique, ce qui modifiera inévitablement les exigences imposées aux infrastructures informatiques. Les émissions de carbone des équipements informatiques proviennent principalement de la consommation d'énergie pendant leur fonctionnement, mais également de la fabrication du matériel. La manière dont l'électricité est produite joue un rôle clé, bien que ce soit quelque chose qui échappe largement au contrôle de l'industrie informatique. Cependant, les entreprises du secteur informatique peuvent et doivent s'attaquer à ces émissions. Et si le Cloud est considéré par certains comme une solution, il ne constitue qu'un déplacement du problème.

Réduire l'empreinte carbone de l'industrie informatique

L'une des entreprises visant à s'attaquer au problème des émissions de carbone de l'industrie informatique est Prime Computer*. Le fabricant suisse de matériel informatique se veut durable et réduit son empreinte carbone en développant des mini PC et des serveurs sans ventilateurs. Le processeur et la carte graphique sont traditionnellement les éléments qui consomment le plus d'énergie dans un PC ou un serveur. Prime Computer utilise uniquement des cartes Intel® NUC Pro pour ses mini PC, bénéficiant ainsi de nombreux avantages en matière d'économie d'énergie.

Les processeurs Intel® Core® série U avec graphiques intégrés consomment très peu, ce qui se traduit par une efficacité énergétique exceptionnelle. En plus d'offrir des performances optimales, ils peuvent être refroidis de manière complètement passive, ce qui réduit encore davantage la consommation d'énergie. Les cartes NUC Pro sont également extrêmement fiables et peuvent résister à des températures plus élevées que les cartes mères classiques. Moins de défaillances signifient moins d'appareils à remplacer. Cela permet d'économiser des ressources naturelles et de produire moins de déchets inutiles et de CO2.

En cette époque axée sur le Cloud, l'efficacité des serveurs devient un facteur de plus en plus important pour une informatique plus durable. L'utilisation de processeurs Intel® Xeon® série D-2100 permet à Prime Computer de fournir un serveur refroidi de manière complètement passive. En conséquence, son PrimeServer Pro consomme beaucoup moins d'énergie sans avoir à faire de compromis sur la connectivité ou les performances.

Au moment où les entreprises adaptent leurs activités pour faire face aux conséquences de la pandémie, elles doivent également examiner leur empreinte carbone et la manière dont elles peuvent la réduire. Et Prime Computer est l'une des nombreuses entreprises qui utilisent les technologies Intel pour s'attaquer au problème.

* Les autres noms et marques peuvent être revendiqués comme la propriété de tiers

Pour en savoir plus sur Prime Computer, consultez le site Web du fabricant