L'effet COVID : l'avènement de la Health Tech

La technologie Intel® contribue à alimenter la riposte face à la pandémie mondiale dévastatrice

Bien que l'innovation technologique joue déjà depuis un certain temps un rôle prépondérant dans le secteur des soins de santé, la pandémie mondiale a accéléré le besoin d'adopter de nouvelles approches. Il est absolument vital d'améliorer l'accès à une technologie capable de lutter contre la COVID-19, non seulement pour mener la bataille actuelle, mais également pour favoriser les découvertes scientifiques qui nous prépareront aux crises futures. La technologie Intel® sous-tend bon nombre des réponses à la pandémie actuelle dans le secteur de la santé, des ventilateurs imprimés en 3D aux robots nettoyeurs.

« Intel s'engage à accélérer l'accès à une technologie à la fois capable de combattre la pandémie actuelle, et de favoriser les nouvelles technologies et découvertes scientifiques qui prépareront mieux la société aux crises futures. »

Intel a déjà promis 50 millions de dollars à une initiative technologique de réponse à la pandémie, dont environ 40 millions de dollars pour financer les initiatives « Intel COVID-19 Response and Readiness » et « Online Learning ». L'objectif est de financer l'accélération des avancées de nos clients et partenaires en matière de diagnostic, de traitements et de développement de vaccins grâce à des technologies telles que l'IA et le calcul haute performance (HPC). Une somme supplémentaire de 10 millions de dollars a été allouée à un fond d'innovation qui soutient les demandes de partenaires externes et les projets d'aide menés par les employés, répondant aux besoins critiques de leurs communautés.

Innovations dans le domaine des soins de santé grâce à l'IA

Violet, le robot doté d'intelligence artificielle, est un exemple d'innovation basée sur la technologie Intel qui s'impose dans le domaine des soins de santé. Ce robot tueur de virus autonome utilise la lumière ultraviolette pour désinfecter les salles et les équipements. Le prototype, développé par la startup irlandaise Akara*, utilise une unité de traitement de la vision Intel® Movidius™ Myriad™ X pour naviguer en toute sécurité au milieu des personnes tout en désinfectant les surfaces des hôpitaux. Le but est d'accélérer cette tâche vitale tout en assurant la sécurité des travailleurs de la santé. Des robots comme Violet pourraient éventuellement être utilisés en dehors du secteur des soins de santé.

Huiying Medical*, membre du programme Intel® AI Builders basé à Pékin, utilise également l'IA. Cette entreprise de soins de santé a mis au point une solution de diagnostic par imagerie médicale qui utilise la tomodensitométrie (TDM) thoracique pour aider à la détection précoce des infections au coronavirus. La tomodensitométrie thoracique peut compléter les tests de laboratoire standard. Des algorithmes ont été développés à partir des données d'imagerie de plus de 4 000 cas confirmés de COVID-19 et le système de dépistage assisté par l'IA est maintenant déployé dans plus de 20 hôpitaux en Chine. 

La télésanté en accéléré

À l'instar de l'IA, télésanté a également vu son importance augmenter considérablement pendant la pandémie, les nouvelles technologies étant utilisées pour fournir des soins de santé à distance. Les dispositions relatives à la télésanté ont été rapidement adaptées du fait de la COVID-19, permettant ainsi aux professionnels de la santé de communiquer avec les patients mis en quarantaine dans des salles d'isolement tout en réduisant le risque d'infection. De nombreux hôpitaux utilisent des plateformes de télésanté équipées de la technologie Intel®.

C'est le cas de Banner Health*, un système de santé à but non lucratif des États-Unis, doté de 28 hôpitaux répartis dans six états. Banner Health a travaillé en collaboration avec Intel et VeeMed, le spécialiste de la Health Tech, pour déployer un système de télésanté sur plus de 1 000 téléviseurs dans les chambres de 28 établissements, permettant au personnel de voir plus de patients sans risquer de transmettre le coronavirus. Les dispositions relatives à la télésanté ont également permis aux médecins d'offrir des consultations à distance aux patients à domicile pendant la pandémie, ce qui devrait se poursuivre à l'avenir.

De la modélisation de la pandémie au dépistage

Outre les approches basées sur l'IA et la télésanté, la technologie Intel® a fourni la technologie permettant le dépistage du virus. Intel a fait partie d'un groupe d'entreprises qui a développé un système basé sur les mini PC Intel® NUC pour prendre en charge les centres de dépistage COVID-19 en Allemagne. L'infrastructure basée sur Intel® a permis d'ouvrir en quelques jours 110 centres de dépistage en Rhénanie du Nord-Westphalie, l'état le plus densément peuplé du pays.

Intel alimente également un grand nombre des supercalculateurs les plus puissants au monde utilisés pour lutter contre la COVID-19 sous plusieurs angles. Les supercalculateurs aident la communauté scientifique à relever les défis actuels, que ce soit pour construire des modèles numériques et des simulations de virus, modéliser la réponse de la population à la pandémie ou même aider au développement d'un vaccin. En plus de fournir des informations pour faire face à la pandémie actuelle, ces ordinateurs hautes performances permettront également aux chercheurs de se pencher sur les autres défis et opportunités qui se présenteront dans le monde d'après.

« Le monde est confronté à un défi majeur dans la lutte contre la COVID-19 », a déclaré Bob Swan, PDG d'Intel. « Intel s'engage à accélérer l'accès à une technologie à la fois capable de combattre la pandémie actuelle et de favoriser les nouvelles technologies et découvertes scientifiques qui prépareront mieux la société aux crises futures. Nous espérons qu'en partageant notre expertise, nos ressources et notre technologie, nous pourrons contribuer à accélérer les travaux qui permettent de sauver des vies et d'élargir l'accès aux services essentiels dans le monde entier en cette période difficile. »

Si les conséquences économiques et sociales de la pandémie ont été catastrophiques, elles ont également joué un rôle de catalyseur et accéléré le développement de technologies de soins de santé indispensables. Et si certaines technologies émergentes nous aident à combattre la COVID-19 à court terme, il est clair que nombre de ces dernières innovations sont là pour rester.

* Les autres noms et marques peuvent être revendiqués comme la propriété de tiers