Augmenter la capacité de mémoire dans les centres de données

Les entreprises cherchent à augmenter la capacité de mémoire des serveurs et ainsi à atteindre les hautes performances de VM qui découlent d'une allocation de mémoire correctement calibrée. Préparez vos centres de données pour l'avenir en ajoutant la mémoire persistante Intel® Optane™ DC à vos serveurs.

L'augmentation de la capacité de mémoire est essentielle pour faire face à l'importante croissance des données à l'échelle mondiale, alimentée par des tendances telles que la surveillance vidéo haute définition, l'IoT, l'IA et la connectivité 5G. Cette inflation des données place un fort accent sur les attentes en matière de mémoire. Les équipes informatiques savent que les machines virtuelles (VM) chargées de la gestion de ces charges de travail connaîtront des fluctuations périodiques et des pics occasionnels. Si la capacité de mémoire est insuffisante, des échanges de disques sont nécessaires, ce qui entraîne des problèmes de performance. C'est pour cette raison que les équipes informatiques optent souvent pour une stratégie de dimensionnement de la capacité de mémoire en fonction des pics de charge, même si l'utilisation atteint rarement ces niveaux. Cependant, le provisionnement de plus de mémoire que nécessaire par VM réduit le nombre total possible de VM sur un serveur donné. Cela diminue l'utilisation totale des ressources (en raison de la plus faible densité de VM) et la rentabilité de l'infrastructure. Malheureusement, les services informatiques ont rarement une vue d'ensemble des données économiques. Ils font simplement leur travail en tâchant d'assurer la rapidité et la fiabilité des applications. Mais ils ne réalisent peut-être pas, et leurs dirigeants non plus d'ailleurs, le véritable coût de l'approvisionnement de plus de DRAM que strictement nécessaire sur les VM.

En 2018, un rapport du fournisseur de solutions de gestion informatique ControlUp a présenté les résultats d'une enquête portant sur 71 845 VM de serveur dans plus de 900 organisations dans le monde. L'enquête a constaté que 77 % des serveurs étaient sur-approvisionnés. De plus, sur l'ensemble des serveurs de l'étude, chaque serveur était sur-approvisionné de 55 % en moyenne. Au total, ControlUp a fixé le montant des dépenses en mémoire DRAM inutile à 23,8 millions USD. Le sur-approvisionnement de DRAM laisse moins de mémoire disponible pour l'ajout de VM supplémentaires, ce qui induit une moindre utilisation des processeurs par chaque serveur physique et augmente ainsi le coût total de possession.

Les entreprises doivent pouvoir atteindre des capacités de mémoire des serveurs plus élevées, et les hautes performances de VM qui peuvent découler d'une allocation de mémoire correcte, sans payer les coûts par gigaoctet potentiellement très élevés de la DRAM. Les services informatiques peuvent préparer les centres de données pour l'avenir en ajoutant une mémoire persistante, et plus spécifiquement la mémoire persistante Intel® Optane™ DC. Celle-ci offre un moyen d'augmenter la mémoire système tout en conservant les niveaux de performances élevés associés à l'exécution de lourdes charges de travail en mémoire. Les modules de mémoire persistante Intel® Optane™ DC (DCPMM) se logent sur les mêmes emplacements DDR4 que la DRAM conventionnelle, ce qui facilite leur installation tout en fournissant des capacités plusieurs fois supérieures à celles de la plupart des modules DDR4. Les entreprises peuvent continuer à utiliser la DRAM pour leurs données « actives » les plus exigeantes, et déployer la mémoire persistante Intel® Optane™ DC pour répondre aux autres besoins de mémoire, comme les pics de charge occasionnels ou les variations saisonnières.

En disposant de plus de mémoire système au total, les gestionnaires peuvent s'assurer que les propriétaires d'applications ont toujours accès à toute la mémoire qu'ils attendent, ce qui permet aussi de traiter les demandes de ressources beaucoup plus rapidement.

Grâce à cette nouvelle technologie, les entreprises peuvent bénéficier d'une augmentation de la densité de VM allant jusqu'à 25 %, tout en économisant jusqu'à 17 % sur le coût du matériel par session d'infrastructure de bureau virtuel (VDI). Cette technologie peut également permettre aux administrateurs de gérer le même nombre de VM par serveur tout en réduisant le coût total des serveurs. À chaque entreprise de choisir son approche. La technologie Intel® Optane™ offre différentes façons d'améliorer l'efficacité et de faire des économies en matière de coût total de possession. Ces économies substantielles peuvent ainsi vous permettre de stimuler l'innovation et la croissance de l'entreprise sans augmenter votre budget global.