• <Retour à la recherche

Comment exécuter Windows* sur un Mac* (équipé d'un processeur Intel®)

Exécuter Windows sur un Mac équipé d'un processeur Intel®

Auparavant, les utilisateurs d'ordinateurs se répartissaient en deux camps distincts : les utilisateurs de PC sous Windows* et les utilisateurs de PC sous Mac OS X*. En fait, l'une des campagnes publicitaires les plus « culte » de l'histoire était axée sur cette question aussi vieille que la micro-informatique : « être Mac ou PC ». Heureusement, grâce à une conception logicielle, des techniques de virtualisation et un matériel Intel® dynamique de tout premier plan, vous n'avez plus à choisir. Vous pouvez installer et exécuter Microsoft Windows* sur un Mac et avoir le meilleur des deux mondes à portée de main.

Vous disposez de deux techniques principales pour faire fonctionner Windows XP*, Windows Vista* ou Windows 7* sur un Mac, et retiendrez celle qui répond le mieux à vos attentes vis-à-vis du système. La première consiste à utiliser Boot Camp* et Boot Camp Assistant* d'Apple pour exécuter Windows* en mode natif sur un ordinateur Mac. La seconde consister à utiliser un logiciel de virtualisation pour exécuter Windows sur une « machine virtuelle » côte à côte avec vos applications Apple OS X*. Les fournisseurs de logiciels de virtualisation actuels sont VMware Fusion* ou Parallels* Desktop pour Mac.

Exécution de Windows sur un Mac : les grandes décisions

Vous devrez vous poser quelques questions avant de déterminer la méthode à utiliser pour exécuter Windows* sur votre Mac.

Quel est votre budget ?

Quel degré d'intégration voulez-vous appliquer à vos systèmes d'exploitation Windows et Mac ?

Quels logiciels exécuterez-vous, et quel niveau de performances attendez-vous de votre ordinateur Windows 7*  ?

Quels logiciels exécuterez-vous, et quel niveau de performances attendez-vous de votre ordinateur Apple OS X *  ?

L'exécution de Windows sur un Mac avec un logiciel de virtualisation revient plus cher parce que vous devez acheter un logiciel supplémentaire, et vous ne disposerez pas de la puissance complète de l'ordinateur. Toutes vos ressources système, notamment la RAM, le processeur et la carte graphique, seront partagées entre les systèmes d'exploitation. Cette méthode est toutefois beaucoup plus pratique, parce qu'elle vous permet d'exécuter vos applications Windows avec vos applications Mac, les fichiers multimédias peuvent être partagés facilement dans les deux sens et l'installation est largement simplifiée. Si vous êtes un utilisateur occasionnel cherchant à bénéficier des avantages d'un double système d'exploitation, cette solution s'adresse à vous.

Exécution de Windows sur un Mac : de quoi avez-vous besoin ?

Éléments nécessaires pour installer Windows sur un Mac selon la méthode multiboot Boot Camp :

* Un Mac* équipé d'un processeur Intel®

* Un disque d'installation Mac OS X v10,5 Leopard* ou v10,6 Snow Leopard*

* Boot Camp Assistant*, installé dans /Applications/Utilities/

* Un clavier et une souris USB, ou un clavier et un trackpad (pavé tactile).

* Au moins 10 Go d'espace libre sur le disque sur lequel vous effectuez l'installation (pour les applications Windows et basées sur Windows)

* Une version 32 bits authentique de Microsoft Windows*. Microsoft Windows XP* 32 bits, Microsoft Windows Vista* 32 bits et Microsoft Windows 7* 32 bits sont actuellement entièrement pris en charge. Sur les ordinateurs MacBook Pro, vous pouvez utiliser les versions 64 bits de Microsoft Windows.

Éléments nécessaires pour installer Windows sur un Mac selon la méthode de la virtualisation :

* Un Mac* équipé d'un processeur Intel®.

* Minimum de 1 Go de RAM (2 Go de RAM recommandés).

* 500 Mo d'espace disque libre pour Parallels* Desktop pour Mac et au moins 5 Go pour chaque machine virtuelle.

* 700 Mo d'espace disque libre pour VMware Fusion* et au moins 5 Go pour chaque machine virtuelle.

* Mac OS X 10.5.8 ou version supérieure ; Mac OS X 10.6 ou version supérieure

* Une version 32 bits authentique de Microsoft Windows*. Microsoft Windows XP* 32 bits, Microsoft Windows Vista* 32 bits et Microsoft Windows 7* 32 bits sont actuellement entièrement pris en charge. Sur les ordinateurs MacBook Pro, vous pouvez utiliser les versions 64 bits de Microsoft Windows.

Exécution de Windows sur un Mac : multiboot via Boot Camp d'Apple

L'exécution de Boot Camp* offre le meilleur moyen de disposer d'une installation de Windows* aux fonctionnalités complètes sur votre ordinateur Apple Mac. Vous trouverez Boot Camp Assistant* en suivant le chemin Finder -> Applications -> Utilities -> Boot Camp Assistant ; il se compose de quatre éléments principaux :

1) L'Assistant Boot Camp, qui crée une partition Windows sur votre disque dur,

2) Le volet des préférences Boot Camp, qui vous permet de contrôler le système d'exploitation dans lequel votre ordinateur doit démarrer

3) Les pilotes Boot Camp, qui permettent à Windows de profiter de votre matériel Apple Mac

4) L'appli Boot Camp Windows Control Applet, qui vous permet de contrôler certains paramètres Windows à partir de votre partition Mac OS X*.

Avec l'utilisation de Boot Camp, votre installation Windows accède à toutes les ressources de votre système. Pendant l'exécution de Windows, le système fonctionne à la vitesse native avec la totalité de la RAM, des ressources du processeur graphique et de la puissance de traitement. Les jeux et autres logiciels fonctionnent à pleine vitesse, et vos données ne sont pas partagées avec votre installation OS X. Les programmes ne fonctionnant pas dans un environnement virtuel s'exécuteront parfaitement avec Boot Camp.

Lorsque vous lancez Boot Camp Assistant, le programme détecte vos disques durs et vous permet d'en choisir un pour le partitionner. Le partitionnement de votre disque met efficacement de côté un certain espace sur le disque dur, le formate et le réserve pour votre installation Windows. Si votre Mac comporte plusieurs disques durs, vous pouvez choisir d'en consacrer entièrement un à votre installation Windows.

Après avoir partitionné le disque dur, vous êtes invité à installer Windows à partir de son support d'installation authentique. À partir de là, le processus d'installation de Windows prend le relais. Choisissez une partition vers laquelle effectuer l'installation et commencez l'installation. Vous devrez alors suivre les invites, puis votre machine redémarrera automatiquement dans Windows.

À ce stade, vous serez invité à insérer votre disque Mac OS X de manière à permettre au système d'exploitation Windows de charger les pilotes nécessaires pour votre matériel Mac. L'installation des pilotes terminée, votre ordinateur Apple est officiellement un ordinateur multiboot capable d'exécuter Mac OS X ou Microsoft Windows. Pour choisir pendant le démarrage le système d'exploitation à utiliser, appuyez sur la touche Option. Pour fixer définitivement le système d'exploitation à partir duquel vous démarrerez, utilisez le volet des préférences Boot Camp.

Le coût total de cette méthode varie en fonction du choix de votre système d'exploitation, mais Windows 7 démarre à 119 $ et Boot Camp est gratuit avec Mac OS X 10.5 et 10.6. Vous devrez prévoir 1 à 2 heures pour cette opération.

Exécution de Windows sur un Mac - exécution d'une machine virtuelle

L'exécution de Microsoft Windows* sur une machine virtuelle est très pratique et simple. Il s'agit en gros d'exécuter Microsoft Windows à l'intérieur d'une fenêtre Mac OS X*. Vos données peuvent être transférées avec facilité et fluidité entre les systèmes d'exploitation, vous pouvez travailler simultanément sur une tâche Windows et une tâche OS X, et vous n'avez pas à redémarrer pour passer d'un système d'exploitation à l'autre.

Avec une machine virtuelle, votre installation Windows devra partager l'accès à vos ressources système. Pendant l'exécution de Windows, la RAM, le processeur graphique et le processeur se partagent entre deux systèmes d'exploitation. Cela peut ralentir sensiblement Windows et OS X. Certains jeux ne fonctionnent pas correctement et certains logiciels ne s'exécutent pas dans un environnement virtuel. Heureusement, la plupart des ordinateurs Mac actuels disposent d'une grande quantité de RAM et d'un processeur Intel® rapide pouvant gérer facilement une machine virtuelle.

Les méthodes d'installation de VMware Fusion* et de Parallels* Desktop pour Mac sont identiques. Choisissez et achetez votre logiciel de virtualisation, et installez-le comme s'il s'agissait de tout autre programme Mac OS X. Lancez le logiciel et choisissez de créer une nouvelle machine virtuelle. Vous devrez préciser le système d'exploitation à installer, la taille de votre disque dur virtuel et la quantité de ressources système à lui consacrer. Notez que même si l'installation Windows se trouve sur une machine virtuelle, elle utilise de l'espace sur le disque dur et de la RAM bien réels.

Après avoir créé votre machine virtuelle, vous êtes invité à fournir votre support d'installation Windows authentique et le processus d'installation commence. Au cours de ce processus, les pilotes et le système d'exploitation s'installent. La machine virtuelle redémarre ensuite et vous pouvez exécuter Microsoft Windows sur votre Mac. Le logiciel de virtualisation installe certains pilotes et outils spécifiques permettant de combler l'écart entre le système d'exploitation natif et la machine virtuelle.

Étant donné que la machine est virtuelle, elle partage votre connexion réseau, vos ports USB, vos disques durs et autres périphériques avec OS X. Avec de nombreux périphériques tels que le disque à mémoire flash (flash drive) ou le CD ROM, vous devrez préciser au moment de leur insertion si Windows ou Mac doit se connecter à eux et quel système d'exploitation les gérera. Vous pouvez également déplacer facilement la plupart des fichiers entre les deux systèmes d'exploitation.

Le coût total de cette méthode varie en fonction du choix de votre système d'exploitation, mais Windows 7 démarre à 119 $ et le logiciel de virtualisation vous coûtera 80 $ supplémentaires. Vous devrez prévoir 1 à 2 heures pour cette opération.


Conversations