• <Plus d'infos sur intel.fr

Files d'attente VMDq (Virtual Machine Device Queues)

Face aux sollicitations des charges virtuelles consolidées, il convient de renforcer les E/S réseau. La multiplication des machines virtuelles (VM) se traduit en effet par de fortes contraintes de gestion du trafic auxquelles doivent se plier les serveurs afin de garantir une évolutivité optimale et de tirer pleinement profit de la virtualisation.

La fonction Files d'attente VMDq (Virtual Machine Device Queues), une composante de la technologie Intel® VT-c, optimise le traitement du trafic de données entre VM pour une utilisation optimale du processeur et de la bande passante.

Les files d'attente VMDq améliorent la gestion du trafic virtualisé

Plus le nombre de machines virtuelles sur un serveur augmente, plus le trafic est dense et complexe. La fonction VMDq gère efficacement le trafic de données entre VM afin de réduire les goulots d'étranglement des E/S dans le système :

  • Débit : offre une alternative au tri par paquets sur l'hyperviseur pour alléger les limitations de débit
  • Évolutivité : crée des chemins parallèles d'E/S des données dans la puce des E/S réseau pour éviter une dégradation des performances lorsque le nombre de machines virtuelles augmente
  • Capacité : libère des cycles processeurs utilisés en temps normal pour le tri par paquets. Ils sont alors disponibles pour le traitement applicatif.

Ces avancées technologiques devraient permettre d'atteindre des ratios de consolidation de serveurs encore meilleurs et de poursuivre les économies déjà amorcées avec les solutions de virtualisation.

Solutions pour les problèmes des E/S virtualisées

Les files d'attente VMDq transfèrent la charge liée au tri de l'hyperviseur vers le contrôleur réseau afin d'accélérer le débit des E/S réseau.

Ensemble, les capacités des files d'attente VMDq renforcent la connectivité réseau pour permette une meilleure gestion du trafic de données entre les machines virtuelles :

  • Les fonctions matérielles de priorisation et de mise en file d'attente réduisent la charge sur l'hyperviseur en affectant des données de VM sur les files d'attente matérielles respectives pour une efficience générale accrue.
  • Des files d'attente de données supplémentaires créent un chemin de données parallèle jusqu'à l'interface réseau au lieu d'utiliser le modèle par paquet en série conventionnel, ce qui permet aux VM de partager plus efficacement leurs ports réseau.
  • Le tri par paquets de l'interface réseau pour les données entrantes supprime la charge sur le logiciel hyperviseur, évitant ainsi les goulots d'étranglement dans le traitement des E/S.
  • Le service de files d'attente cyclique par l'interface réseau améliore l'équité de la transmission et évite les blocages en tête de file entre VM, optimisant ainsi la bande passante et la qualité de service.