• <Plus d'infos sur intel.fr

Évaluation du raisonnement

Évaluation du raisonnement

Évaluer pour améliorer le raisonnement de l’élève

Dans beaucoup de classes, le raisonnement des élèves n’est évalué que sur la base des résultats de ce raisonnement. Dans le cas des questions à choix multiples et fermées, par exemple, répondre correctement à une question implique que l’élève a utilisé la bonne stratégie de raisonnement. Nous savons maintenant que ce n’est pas toujours le cas. Toute la difficulté réside dans le fait que ce processus de raisonnement se passe principalement dans le cerveau. Heureusement, beaucoup de processus de raisonnement laissent des traces, traces qui non seulement aident un enseignant à comprendre comment un élève pense mais aussi qui aident les élèves à devenir des penseurs. En examinant les outils qui permettent le raisonnement des élèves, comme les débats, les repères graphiques et les notes, les enseignants peuvent apprendre beaucoup de choses sur les processus de raisonnement de leurs élèves et ils peuvent utiliser ces informations pour prendre de bonnes décisions sur l’enseignement individuel et en groupe.

Andrade (1999) propose des axes de travail pour aider les enseignants à enseigner et évaluer les compétences de pensée réflexive de leurs élèves :

  • Expliquer aux élèves les types de raisonnement attendus de leur part.
  • Discuter fréquemment et donner des exemples de bon raisonnement dans différents projets et types de sujets.
  • Demander aux élèves de contribuer aux critères et standards que vous allez utiliser pour évaluer leur raisonnement.
  • Donner aux élèves des exemples sur le type d’évaluation qui serait le plus appropriée en fonction des projets et des unités pédagogiques.
  • Enseigner l’évaluation que vous allez utiliser, aux élèves et leur demander de s’exercer à la réaliser.
  • Évaluer les processus de raisonnement autant que les résultats d’un raisonnement.
  • Donner aux élèves beaucoup de rétroactions sur leur raisonnement et leur fournir des occasions d’échanger des rétroactions entre eux.

Évaluer n’importe quelle compétence de pensée réflexive nécessite d’être organisé et formé. Il faut d’abord enseigner aux élèves la façon d’exercer leurs compétences à travers des consignes claires et une pratique approfondie. La maîtrise d’une compétence de raisonnement peut être évaluée de plusieurs façons, à travers des activités qui ciblent certaines compétences de raisonnement et certaines stratégies, comme des exercices avec papier et crayon ou l’observation.

Cependant, le véritable test pour vérifier l’apprentissage des compétences de raisonnement est de voir s’ils les utilisent de façon spontanée et indépendante lorsque cela est nécessaire. Pour évaluer le raisonnement dans ce contexte, les enseignants doivent programmer des activités d’apprentissage qui nécessitent des compétences spécifiques de pensée réflexive. Avec ces compétences nécessaires à l’esprit, les enseignants peuvent ensuite analyser les devoirs écrits et les registres d’apprentissage, observer les interactions en petits et grands groupes et identifier les compétences ciblées. Quand les élèves font appel à la production écrite et à l’expression orale, certains mots-clés ou certaines questions indiquent permettent de savoir si les élèves utilisent ces compétences de raisonnement de façon indépendante et efficace.

Si les enseignants constatent que les élèves ne sont pas capables de raisonner de façon critique ou créative, de résoudre des problèmes ou de réfléchir à leur propre apprentissage, alors ils doivent approfondir le cycle d’enseignement. Par ailleurs, si les élèves sont capables de pensée réflexive mais qu’ils choisissent de ne pas l’exercer sauf si on le leur demande, il faut alors leur faire comprendre quand et comment utiliser ces compétences ou leur faire prendre conscience de leur valeur et de leur importance. Les enseignants peuvent fournir une aide accrue durant les tâches complexes qui nécessitent des compétences de raisonnement pointues et proposer des activités pour aider les élèves à réaliser la valeur qu’a ce type de raisonnement.

Les enseignants ne peuvent attendre de leurs élèves qu’ils utilisent les compétences de pensée réflexive après juste une voire cinq leçons. Ces compétences doivent être renforcées et évaluées tout au long de l’année en variant les contextes. Dans les classes où la pensée réflexive est mise en valeur, le fait de réfléchir au raisonnement est intégré et abordé à chaque sujet et lors de chaque leçon. Il n’y a pas de « D’accord, nous allons avoir notre leçon de raisonnement ».Par contre, il y a, « Maintenant, nous allons penser de façon scientifique, » et « Maintenant, nous allons penser comme des écrivains ».