• <Plus d'infos sur intel.fr

Témoignages sur le cloud : gestion intelligente de l'énergie

Le cloud de l'Université du Texas permet de prévoir les besoins énergétiques

Auteur : Paul Navratil, chercheur principal, Texas Advanced Computing Center (TACC) à l'Université du Texas (Austin)

 

Avec les deuxième et troisième plus importants supercalculateurs universitaires au monde, nous bénéficions d'une vaste expérience dans la gestion d'importants volumes de données pour la recherche. Mais ce qui compte vraiment, c'est ce que nous pouvons faire avec ces données, comment les utiliser pour développer des solutions à des problèmes complexes. En utilisant des outils de visualisation à écran tactile basés sur la technologie Intel®, nous permettons aux utilisateurs de voir leurs données, les rendant ainsi accessibles aux chercheurs et consultables par le grand public.

Prenez l'exemple du projet de démonstration de réseau intelligent Pecan Street, qui consiste à collecter des données sur la consommation d'électricité, d'eau, de gaz et la production d'énergie solaire de plus de 200 foyers, écoles, PME et bâtiments commerciaux au sein de la communauté Mueller d'Austin au Texas. Divers appareils et capteurs mesurent la consommation d'énergie dans les bâtiments, puis transmettent ces données au TACC.

À plus long terme, ce projet collectera des données provenant d'autres terminaux, comme des hubs intelligents équipés de processeurs Intel® Atom™ et des capteurs avancés, impliquera 1 000 foyers et entreprises, et englobera davantage de points de données (par exemple, informations circuit par circuit) pour identifier les appareils les plus efficaces et comprendre où est utilisée l'énergie produite. Les terminaux Intel® permettront également de tester les logiciels pour que les propriétaires gèrent leurs véhicules électriques et systèmes de climatisation/chauffage, optimisent leur consommation et, au final, économisent de l'argent et/ou de l'énergie.

Le projet Pecan Street devrait amasser plusieurs téraoctets de données brutes cette année, données qu'il faudra ensuite disséquer, analyser et transmettre à diverses localités. Notre supercalculateur, équipé de processeurs Intel® Xeon® et bientôt de l'architecture MIC (Many Integrated Core) Intel® avec notre système Stampede à venir, est suffisamment puissant pour traiter les données selon plusieurs variables, ce qui permet aux chercheurs de se poser toutes sortes de questions pouvant amener à des solutions. Par exemple : Quels réfrigérateurs arrivent en fin de vie en termes de rendement énergétique ? Est-il préférable de placer des panneaux solaires sur la façade sud ou ouest du bâtiment ?

Selon nos prévisions, le projet Pecan Street devrait améliorer notre capacité à visualiser et partager les données pour faire avancer la politique énergétique et les habitudes des citoyens. Par exemple, les fabricants de biens de consommation pourront se servir de ces informations pour concevoir des produits moins gourmands en énergie, dotés d'une interface reliée aux smartphones des utilisateurs. Les propriétaires pourront étudier de nouvelles sources d'énergie ou changer leurs habitudes quand ils verront l'énergie nécessaire au fonctionnement de leur TV grand écran. Nous pourrons également partager ces données avec les législateurs pour qu'ils connaissent les meilleures sources d'énergie et les besoins. Dans un avenir proche, les données que nous collectons dans ce projet aideront le Maire d'Austin à évaluer les besoins énergétiques de toute la ville. Personnellement, je trouve cette aventure extraordinaire.

Autres témoignages >

Paul Navratil

Paul Navratil

 

« Dans un avenir proche, les données que nous collectons dans ce projet aideront le Maire d'Austin à évaluer les besoins énergétiques de toute la ville. »